“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Le Chemin de l'Inca. Qhapac Nan de Patrick Bard

Le Chemin de l'Inca. Qhapac Nan

Par Patrick Bard

Le Chemin de l'Inca. Qhapac Nan

Relié, 218 pages

Paru le 7 septembre 2006 chez Le Seuil

Classé n° 172.963 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
39,60 €
Langue
Français
ISBN-10

202087640X

ISBN-13

9782020876407

Dimensions

26,7 x 29,1 x 2,1 cm

Poids

1546 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Relié, 218 pages
Date de publication : 7 septembre 2006
Collection : Beaux Livres
Illustrations : Couleur
Éditeur : Le Seuil
Langue : Français
ISBN-10 : 202087640X
ISBN-13 : 9782020876407
Prix éditeur : 39,60 €
Classement Amazon.fr : 172.963
Dimensions : 26,7 x 29,1 x 2,1 cm
Poids : 1546 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 19,34 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 11,76 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 51% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Une personne a créé une alerte prix et souhaite acheter ce livre (11 € maximum).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 2 semaines.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

C’est au xve siècle que l’empire inca atteignit sa période d’expansion optimale. En à peine plus de 100 ans, cette confédération impériale protocollectiviste étendit ses frontières du sud de l’actuelle Colombie jusqu’aux rives du Rio Maule, au Chili. À cet empire à échelle continentale, il fallait un réseau routier. Destiné aux échanges de marchandises, à l’acheminement des denrées comme de l’information, le Qhapac Ñan – le Grand Chemin –, en constitua le tronçon principal. Long de 5 000 km, il traversait la Cordillère des Andes depuis la frontière colombienne jusqu’à l’actuelle Santiago du Chili, desservant l’Équateur, le Pérou, la Bolivie, et abordant la cordillère argentine. Colonne vertébrale d’un réseau secondaire caracolant sur les cimes andines au long de plus de 40 000 km, fait de millions de marches, de tunnels, d’escaliers et de sentiers qui convergeaient vers la capitale impériale, Cusco, le Qhapac Ñan a été l’instrument parfait de l’unification des routes préhispaniques et de l’unité d’un monde vertical érigé entre Océan Pacifique et Amazonie. Ironie de l’Histoire, la route facilita la conquête espagnole qui mit un terme à l’aventure inca en 1532.
Le Qhapac Ñan était tombé en désuétude au cours de la période coloniale. L’UNESCO a fait de son classement au patrimoine de l’Humanité (prévu par tronçons pour fin 2007 – début 2008) l’un de ses projets majeurs. De nombreux tronçons principaux et secondaires du réseau routier inca sont encore régulièrement empruntés par les membres des communautés autochtones. En concertation avec les populations locales et avec des objectifs de développement durable, les archéologues des pays concernés ont entrepris depuis peu un scrupuleux relevé des tracés de cette route désormais considérée comme l’élément patrimonial le plus important d’Amérique latine.
Le livre s’ouvre sur un premier cahier de photographies panoramiques noir et blanc retraçant de manière poétique le chemin des cités des nuages qui mène à Machu Picchu, suivi d’une trentaine de pages développant l’esthétique propre du carnet de voyage – récit littéraire au quotidien enrichi de polaroïds et de fac-similés du carnet tenu par l’auteur. Il s’achève sur une longue série de photographies couleurs décrivant la Route de l’Inca, les paysages, les sites archéologiques et les cultures andines vivantes traversées. Au final, cet ouvrage nous donne à voir trois livres en un sur le Grand Chemin, à travers Équateur, Pérou, Bolivie, et Chili.
Chronique des communautés indigènes défendant leur identité, leurs traditions et leur héritage politique jusque dans les sites archéologiques majeurs, au gré de constantes passerelles entre passé et présent, ce voyage conduit des rives du Lac Titicaca aux sables du désert d’Atacama, musarde de Quito à Machu Picchu sans s’écarter jamais de la principale destination de tout chemin qui se respecte : l’Autre.

Lorsque les conquistadores de Pizarro se lancèrent à la conquête de l'empire inca en 1532, ils empruntèrent un vaste réseau routier a échelle continentale destiné à la desserte du monde andin. Des portes de la Colombie au Chili, en passant par l'Equateur, le Pérou, la Bolivie et la cordillère argentine, le Qhapac Nan, le " Grand Chemin ", incarnait l'instrument parfait de l'unification des routes préhispaniques, l'unité d'un monde érigé entre océan Pacifique et Amazonie.
Véhicule politique, économique, mais aussi culturel et spirituel à l'égal des Chemins de Compostelle, le " Chemin de l'Inca " incarne aujourd'hui encore le défi relevé avec génie par les peuples andins pour s'adapter à une nature verticale et hostile. Le Chemin de l'Inca est un voyage en trois escales qui nous donne à voir trois livres en un. Une promenade poétique au cœur des cités des nuages conduit le lecteur à Machu Picchu, bientôt relayée par un récit suivant l'esthétique propre du carnet de voyage.
Enfin, l'itinéraire à saute-montagnes entre Equateur, Pérou, Bolivie et Chili arpente le " Grand Chemin " borné d'histoires de rencontres, de résistances, de mots et d'images. Paroles de peuples et paroles de pierres, en hommage au plus long bien lignal de la planète, héritage inestimable et patrimoine des hommes, bientôt classé par l'Unesco.

À propos de l'auteurL'auteur

Photojournaliste, écrivain, Patrick Bard a notamment travaillé sur la Mongolie et la frontière américano-mexicaine. Son premier roman La Frontière (Seuil) a reçu le prix Michel Lebrun (2002) et le prix Brigada 21 (Espagne) du meilleur polar étranger 2005. Ses œuvres sont traduites en espagnol. Ce " routologue " passionné a récemment publié Transsibériens (Marval) et Carnets d'Europe (Seuil).
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782020876407&jscmd=viewapi&callback=gbookscb