“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Œuvres complètes, V-VII : Comédies (Tome 1) de William Shakespeare

Œuvres complètes, V-VII : Comédies (Tome 1)

Par William Shakespeare, Gisèle Venet (Sous la direction de), Jean-Michel Déprats (Sous la direction de)

Œuvres complètes, V-VII : Comédies (Tome 1)

Cuir/luxe, 1520 pages

Paru le 19 septembre 2013 chez Gallimard (Bilingual)

Classé n° 199.534 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
67,50 €
Langue
Français
ISBN-10

2070120783

ISBN-13

9782070120789

Dimensions

10,5 x 17,0 x 4,0 cm

Poids

596 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Cuir/luxe, 1520 pages
Date de publication : 19 septembre 2013
Éditeur : Gallimard
Édition : Bilingual
Langue : Français
ISBN-10 : 2070120783
ISBN-13 : 9782070120789
Prix éditeur : 67,50 €
Classement Amazon.fr : 199.534
Dimensions : 10,5 x 17,0 x 4,0 cm
Poids : 596 grammes

Infos Prix

  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 46,99 €
  • - 6 personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (minimum 15 €, moyenne 31,22 €, maximum 45 €).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 3 semaines.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Même si toutes ont une fin heureuse, les dix-huit «comédies» de Shakespeare ne répondent guère à la définition classique du genre. On peut distinguer dans leur chronologie trois phases, que recouperont à peu près les trois tomes de cette édition. La première phase, «maniériste», qui fait l'objet du présent volume, met l'éblouissante machinerie verbale du jeu de mots au service d'une esthétique de la surprise renversant tous les codes de l'amour pétrarquiste. Dans la deuxième, plus «baroque», l'ambiguïté verbale s'épanouira : c'est le triomphe des bouffons «corrupteurs de mots» (Feste dans La Nuit des rois, Pierre de Touche dans Comme il vous plaira) ; la mélancolie s'insinue cependant, et la duplicité des apparences (jumeaux, femmes déguisées en adolescents), déjà présente dans les œuvres de la première période, se teinte d'un trouble plus prononcé ou évolue vers l'hypocrisie (Mesure pour mesure). La troisième période, celle des comédies «romanesques» (Le Conte d'hiver, Cymbeline, La Tempête¿), se caractérisera par la complexité des intrigues, la multiplicité des personnages et l'opacité du «mystère» central qui les occupe ; leur esthétique de l'émerveillement coïncide avec la création des théâtres à machines. De La Comédie des erreurs et du Dressage de la rebelle (La Mégère apprivoisée), imitées de Plaute et teintées de commedia dell'arte, au Marchand de Venise, qui mêle une comédie urbaine et cruelle à une intrigue galante et sentimentale, en passant par les désopilantes métamorphoses ovidiennes et la poésie féerique du Songe d'une nuit d'été ou par les jeux de langage en cascade - traits d'esprit affutés ou impropriétés cocasses - qui font toute la matière de Peines d'amour perdues, les pièces réunies dans ce premier volume reflètent la multiplicité des facettes d'une écriture toujours pleine d'insolence et d'alacrité.

À propos de l'auteurL'auteur

Né en 1564 à Stratford-on-Avon, William Shakespeare fait des débuts de comédien et de poète dramatique. Ayant quitté sa ville natale pour Londres, il acquiert dès 1588 une réputation importante. Parvenu au faîte de la gloire, il se retire à Stratford où il meurt en 1616.
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782070120789&jscmd=viewapi&callback=gbookscb