“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Les livres de Kepesh : La bête qui meurt de Philip Roth

Les livres de Kepesh : La bête qui meurt

Par Philip Roth, Josée Kamoun (Traduction)

Poche, 224 pages

Paru le 2 février 2006 chez Folio

Classé n° 127.546 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
7,90 €
Langue
Français
ISBN-10

2070329852

ISBN-13

9782070329854

Dimensions

10,7 x 17,5 x 1,5 cm

Poids

139 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 224 pages
Date de publication : 2 février 2006
Collection : Folio
Éditeur : Folio
Langue : Français
ISBN-10 : 2070329852
ISBN-13 : 9782070329854
Prix éditeur : 7,90 €
Classement Amazon.fr : 127.546
Dimensions : 10,7 x 17,5 x 1,5 cm
Poids : 139 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 3,70 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 2,98 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 53% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Professeur de désir

Professeur de désir

Philip Roth

Poche, 320 pages

Portnoy et son complexe

Portnoy et son complexe

Philip Roth

Poche, 384 pages

La Tache De Philip ROTH

La Tache De Philip ROTH

Philip Roth

Poche, 496 pages

Le Théâtre de Sabbath

Le Théâtre de Sabbath

Philip Roth

Poche, 656 pages

Le Sein

Le Sein

Philip Roth

Poche, 120 pages

Pastorale américaine

Pastorale américaine

Philip Roth

Poche, 580 pages

Un homme

Un homme

Philip Roth

Broché, 192 pages

Goodbye, Columbus

Goodbye, Columbus

Philip Roth

Poche, 369 pages

Opération Shylock - Une confession

Opération Shylock - Une confession

Philip Roth

Poche, 656 pages

Ma vie d'homme

Ma vie d'homme

Philip Roth

Broché, 471 pages

Zuckerman enchaîné

Zuckerman enchaîné

Philip Roth

Poche, 736 pages

J'ai épousé un communiste

J'ai épousé un communiste

Philip Roth

Poche, 442 pages

Patrimoine - Une histoire vraie

Patrimoine - Une histoire vraie

Philip Roth

Poche, 251 pages

Résumé

Sensible à la beauté féminine, David Kepesh a toujours eu beaucoup de succès auprès de ses étudiantes. Sa position de critique littéraire sur PBS, d'autorité régnant sur la télévision new-yorkaise et de professeur de critique appliquée à l'université aux sujets dont la séduction intellectuelle et journalistique est irrésistible, lui vaut une notoriété à laquelle elles ne sont pas insensibles. Malgré les tentations, David a une règle d'or depuis quinze ans : n'entretenir aucun rapport extra-universitaire avec elles tant qu'elles n'ont pas passé leur dernier examen.
À soixante-deux ans, il a une liaison avec Consuela Castillo, une jeune Cubaine de vingt-quatre ans au style soigné sans ostentation, qui connaît l'atout de son corps et semble parfaitement consciente de l'effet qu'elle produit. David se surprend à redécouvrir avec elle « l'imbécilité délicieuse du désir érotique ». Obsédé, littéralement envoûté, comprenant qu'il livre une bataille perdue d'avance, il éprouve douloureusement la dépendance sexuelle en devenant la proie du tourment, des incertitudes sans fin, de la jalousie, de la terreur de se faire enlever la jeune fille par un étudiant semblable à celui qu'il a été. « On aura beau tout savoir, tout manigancer, tout organiser, tout manipuler, penser à tout, le sexe nous déborde. »

Philip Roth livre une réflexion poignante sur le pouvoir érotique du corps, la vieillesse et la maladie, mais également sur la sexualité et la révolution sexuelle des années soixante. La bête qui meurt est l'une de ses plus stupéfiantes réussites.

«Un nu aux seins opulents, légèrement évasés, pour lequel elle aurait pu poser elle-même. Un nu aux yeux clos, défendu comme elle par sa seule puissance érotique et, comme elle, à la fois primaire et élégant. Un nu mordoré mystérieusement endormi sur un gouffre noir velouté que, dans mon humeur du moment, j'associais à celui de la tombe. Fuselée, ondulante, elle t'attend, la jeune fille, immobile et muette comme la mort.» À l'orée de la vieillesse, David Kepesh, esthète attaché à sa liberté et séducteur exigeant, rencontre parmi ses étudiantes Consuela Castillo, vingt-quatre ans, fille de riches émigrés cubains, «émerveillée» par la culture. Et découvre la dépendance sexuelle...C'est le roman d'un envoûtement dans une Amérique bien loin des joyeuses bacchanales des années soixante, chères au Professeur de désir.. ; Et au tournant du millénaire, cet alter ego de l'auteur, naguère héros du Sein, est confronté non seulement à son propre vieillissement mais à la mort qui rôde en chacun de nous.Après La tache, Philip Roth nous offre à la fois un précis amoureux, une radiographie de notre temps et une méditation sur la condition humaine. Un nouveau chef-d'œuvre, d'une perfection lapidaire.



Après La Tache (Gallimard, prix Médicis étranger 2002), son précédent succès, Philip Roth propose un nouveau roman sous forme de confidence.

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782070329854&jscmd=viewapi&callback=gbookscb