“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

La pensée du roman de Thomas Pavel

La pensée du roman

Par Thomas Pavel

Broché, 672 pages

Paru le 14 novembre 2014 chez Gallimard (édition revue et corrigée)

Classé n° 109.290 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
10,90 €
Langue
Français
ISBN-10

2070450767

ISBN-13

9782070450763

Dimensions

11,0 x 18,0 x 2,7 cm

Poids

353 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
*  Retrait gratuit en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 672 pages
Date de publication : 14 novembre 2014
Collection : Folio Essais
Éditeur : Gallimard
Édition : édition revue et corrigée
Langue : Français
ISBN-10 : 2070450767
ISBN-13 : 9782070450763
Prix éditeur : 10,90 €
Classement Amazon.fr : 109.290
Dimensions : 11,0 x 18,0 x 2,7 cm
Poids : 353 grammes

Infos Prix

  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 9,29 €
  • - Une personne a créé une alerte prix et souhaite acheter ce livre (5 € maximum).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 1 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks (2)

Format Prix
La pensée du roman - 9782072481994 - 9,99 €
9782072481994
9,99 €Comparer
La pensée du roman (Folio Essais t. 597) - Format Kindle - 9,99 €Kindle9,99 €Comparer

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Khâgnes 2019

Khâgnes 2019

François-Ronan DUBOIS

Broché, 300 pages

Esthétique et théorie du roman

Esthétique et théorie du roman

Mikhail Bakhtine

Poche, 488 pages

Poétique du roman - 4e éd.

Poétique du roman - 4e éd.

Vincent Jouve

Broché, 256 pages

La métaphysique

La métaphysique

Elie During

Broché, 256 pages

Le Roman inachevé d'Aragon (Essai et dossier)

Le Roman inachevé d'Aragon (Essai et dossier)

Daniel Bougnoux

Broché, 256 pages

Quatrevingt-treize de Victor Hugo

Quatrevingt-treize de Victor Hugo

Pierre-Louis Rey

Broché, 197 pages

La jalousie

La jalousie

Alain Robbe-Grillet

Broché, 171 pages

Le paysan parvenu

Le paysan parvenu

Pierre de Marivaux

Broché, 384 pages

Droit naturel et histoire

Droit naturel et histoire

Leo Strauss

Broché, 323 pages

Roman des origines et origines du roman

Roman des origines et origines du roman

Marthe Robert

Poche, 364 pages

Sarrasine - Gambara - Massimilla Doni

Sarrasine - Gambara - Massimilla Doni

Honoré de Balzac

Broché, 336 pages

Littérature - 150 textes théoriques et critiques

Littérature - 150 textes théoriques et critiques

Jacques Vassevière

Broché, 544 pages

Le roman

Le roman

Nathalie Piégay-Gros

Broché, 255 pages

La Mimèsis

La Mimèsis

Alexandre Gefen

Poche, 245 pages

Littérature et engagement

Littérature et engagement

Benoît Denis

Poche, 316 pages

Le Roman inachevé

Le Roman inachevé

Louis Aragon

Poche, 255 pages

Le théâtre

Le théâtre

Bénédicte Louvat-Molozay

Broché, 254 pages

Qu'est-ce que la littérature ?

Qu'est-ce que la littérature ?

Jean-Paul Sartre

Poche, 307 pages

Univers de la fiction

Univers de la fiction

Thomas Pavel

Poche, 288 pages

La poésie

La poésie

Hugues Marchal

Broché, 244 pages

L'art du roman

L'art du roman

Milan Kundera

Poche, 197 pages

Les figures de style

Les figures de style

Catherine Fromilhague

Broché, 132 pages

Résumé

Le roman, dès son apparition, ouvre dans l'histoire de l'humanité un nouvel espace : le premier, il pose l'univers comme une totalité qui transcende la multiplicité des communautés humaines. Depuis lors, il n'a cessé de se débattre avec ses présupposés. Longtemps, l'idée y a primé sur les données empiriques représentées : roman hellénistique, récit de chevalerie ou pastorale mettent en scène des héros admirables, qui défendent la norme morale dans un monde livré au désordre, alors que le roman picaresque, le récit élégiaque et la nouvelle dévoilent l'irrémédiable imperfection des êtres humains.
La première grande inflexion s'opère aux XVIIIe et XIXe siècles : à la confluence des anciennes espèces narratives, le roman s'évertue désormais à associer, sous le signe de la vraisemblance, la vision idéalisatrice et l'observation de l'imperfection humaine, en sorte que l'homme se définit moins par rapport à la norme morale qu'à son milieu d'origine. A la suprématie du concept succèdent l'observation scrupuleuse du monde matériel et social et l'examen empathique de la conscience individuelle.
Puis, au XXe siècle, la révolte moderniste proclame la rupture inédite entre la réalité, qui échappe à toute maîtrise, et l'individu, libéré des soucis normatifs et défini comme le sujet d'une activité sensorielle et linguistique irrépressible. Cette évolution assure au roman une nouvelle flexibilité formelle, sans pour autant changer l'objet séculaire de son intérêt : l'individu saisi dans sa difficulté d'habiter le monde.

Cet ouvrage, dès sa parution en 2003, a rencontré un succès immédiat. Pourquoi ? Loin d'écrire une énième histoire du roman, Thomas Pavel invite le lecteur à comprendre les grandes orientations de ce genre littéraire. Il traite du roman pour ce qu'il est depuis les origines : une tension, constitutive et qui décrit un nombre limité de scénarios, entre des personnages absolument parfaits et des êtres tout à fait méprisables. Les premiers suivent sans hésitation aucune les normes morales les plus strictes (romans hellénistiques et de chevalerie), quand les seconds, scélérats et filous, enfreignent, sans hésitation aucune, les règles de la vie en commun (nouvelle, roman picaresque, voire élégie). Depuis le XVIIIE siècle, les romans qualifiés de modernes, s'ils ont renoncé à l'opposition entre l'élégiaque et le picaresque, n'ont cependant évité que partiellement l'idéalisation des personnages. En vérité, les écrivains n'ont de cesse d'inventer de nouvelles sortes de comportements qui soient impeccables et peu plausibles, voire ridicules, ou répréhensibles assurément mais avérés. Toute l'histoire du genre romanesque naît de cette pensée créatrice, tendue entre l'idéalisation du comportement humain et sa censure.

À propos de l'auteurL'auteur

Du même auteur

Autres éditions (2)

Date d'édition Editeur Format
La Pensee Du Roman by Thomas Pavel (2014-11-18) - Gallimard - 18/11/201418/11/2014GallimardPocheComparer
La Pensée du Roman - Gallimard - 16/02/2003
9782070754991
16/02/2003GallimardBroché, 436 pages
14,0 x 22,4 x 2,8 cm
Comparer