“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Chronique indiscrète des mandarins, tome I de Wou King-tseu

Chronique indiscrète des mandarins, tome I

Par Wou King-tseu, Tchang Fou-Jouei (Traduction)

Poche, 434 pages

Paru le 13 octobre 1986 chez Gallimard

Classé n° 326.364 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
12,20 €
Langue
Français
ISBN-10

2070707466

ISBN-13

9782070707461

Dimensions

12,5 x 19,0 x 2,3 cm

Poids

416 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 434 pages
Date de publication : 13 octobre 1986
Éditeur : Gallimard
Langue : Français
ISBN-10 : 2070707466
ISBN-13 : 9782070707461
Prix éditeur : 12,20 €
Classement Amazon.fr : 326.364
Dimensions : 12,5 x 19,0 x 2,3 cm
Poids : 416 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 4,51 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 3,09 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 63% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Une personne a ajouté ce livre en favoris.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Contes extraordinaires du Pavillon du Loisir

Contes extraordinaires du Pavillon du Loisir

P'ou Song-ling

Poche, 224 pages

La Montagne de l'âme

La Montagne de l'âme

Gao Xingjian

Broché, 672 pages

La vie sexuelle dans la Chine ancienne

La vie sexuelle dans la Chine ancienne

Robert Hans van Gulik

Poche, 488 pages

Soûtra du Diamant

Soûtra du Diamant

Broché, 180 pages

Notes de chevet

Notes de chevet

Sei Shônagon

Poche, 378 pages

Contes de pluie et de lune

Contes de pluie et de lune

Ueda Akinari

Poche, 238 pages

La déchéance d'un homme

La déchéance d'un homme

Dazaï Osamu

Poche, 196 pages

Le pauvre cœur des hommes

Le pauvre cœur des hommes

Natsume Sôseki

Poche, 322 pages

Etudes sur Tchouang-Tseu

Etudes sur Tchouang-Tseu

Jean-François Billeter

Broché, 304 pages

Résumé

Ce roman dont la traduction exigea quinze années de travail d'un des plus savants lettrés, M. Tchang Fou-jouei, est considéré par Lou Siun comme le plus réussi des romans satiriques de son pays. On dirait aussi bien : l'un des plus réussis de la littérature universelle. Qui veut connaître la société chinoise d'avant la Révolution, c'est l'auteur de cette Chronique en vérité fort indiscrète des mandarins, Wou King-tseu (1701-1741), qu'il devra lire de toute urgence. Fils de mandarin, lettré lui-même mais qui refuse de se présenter au concours, aux épreuves du " vaste savoir " et des phrases symétriques, cet écrivain verveux, à la langue aussi peu conformiste que drolatiquement efficace, met au pilori toute la société de son temps (que par prudence indispensable il transpose dans la dynastie précédente). Plus de deux cent cinquante personnages apparaissent, disparaissent, non point marionnettes, car ce vrai romancier présente des humains complexes, mais qui font font font trois petits tours et puis à l'occasion s'en vont (selon l'une des grandes techniques du roman, qui agglutine les nouvelles). Maquereaux et putains, prêtres de toute robe, juges plus pourris que les bandits et voleurs qu'ils condamnent, concours dérisoires, mandarins prévaricateurs, bureaucratie plus inefficace encore que tyrannique, toute une société vermoulue, condamnée, grouille ici, fricote et fornique, sous l'œil implacable mais souriant de celui qu'on appelle souvent le Gogol chinois. Pourquoi ne pas dire de Gogol qu'il est le Wou King-tseu russe ? Car enfin, Gogol est postérieur à ce romancier qui ne cache rien des tares de l'empire mandchou, dont nos Jésuites célébraient alors les vertus, et la vertu...

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782070707461&jscmd=viewapi&callback=gbookscb