“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Kosovo - Une guerre

Kosovo

Une guerre "juste" pour un État mafieux

Par Pierre Péan

Kosovo

Broché, 506 pages

Paru le 15 mai 2013 chez Fayard

Classé n° 43.416 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
27,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2213651353

ISBN-13

9782213651354

Dimensions

15,3 x 23,5 x 3,9 cm

Poids

696 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 506 pages
Date de publication : 15 mai 2013
Collection : Documents
Éditeur : Fayard
Langue : Français
ISBN-10 : 2213651353
ISBN-13 : 9782213651354
Prix éditeur : 27,00 €
Classement Amazon.fr : 43.416
Dimensions : 15,3 x 23,5 x 3,9 cm
Poids : 696 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 15,33 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 11,18 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 43% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks (2)

Format Prix
Kosovo, une guerre juste pour un état mafieux - Une guerre
9782213674629
16,99 €Comparer
Kosovo, une guerre juste pour un état mafieux - Une guerre
9782213674629
Kindle16,99 €Comparer

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

La première guerre de l’OTAN a été menée au nom des droits de l’homme : frapper fort pour « prévenir un génocide » et stopper les troupes serbes menaçant des populations civiles. Elle était pourtant illégale. Pendant 78 jours, au printemps 1999, l’Alliance emmenée par les États-Unis a bombardé la Serbie, y compris le Kosovo, alors sa province, avec le soutien enthousiaste de la plupart des intellectuels et médias français. La même Alliance, soutenue par l’Europe, a détaché de la Serbie le Kosovo pour en faire, en 2008, un nouvel État qu’elle a adoubé.
Quatorze ans après, où en est le Kosovo « démocratique » et « pluri-ethnique » ? Voici un droit de suite – un de plus – dont nous avons été privés. En dépit de ses déclarations d’autosatisfaction, la communauté internationale a failli. Une véritable purification ethnique a débarrassé le Kosovo d'une grande partie de ses minorités (en premier lieu, serbes et roms), au lendemain de l’intervention de l’OTAN et en 2004. Au centre des trafics dans les Balkans, le nouvel Etat est dirigé par les leaders issus des rangs de l’UÇK, l’ancien mouvement indépendantiste armé, hier encore présentés comme les « combattants de la liberté », et aujourd’hui connus pour leurs liens avec le crime organisé.
Pierre Péan démontre la terrible duplicité de la communauté internationale, États-Unis en tête. Tous, Américains, Britanniques, Français et Allemands, savaient parfaitement à qui ils avaient affaire ; leurs services ont souvent appuyé ou formé militairement plusieurs des leaders de l’UÇK. L’auteur révèle que la France mena de facto une politique à double face pendant et aussitôt après la guerre… Depuis, ni Washington ni Paris n’ont jamais voulu désavouer leurs anciens protégés. Même la justice internationale et l’ONU ont été entravées. Voilà comment un effrayant trafic d’organes, mis au jour dès 2003 par des membres de la Mission d’administration du Kosovo de l’ONU, a été étouffé pendant sept ans… Pourtant, le constat, effroyable, des exactions et crimes commis ou couverts par le nouveau régime est abondamment documenté par nombreux enquêteurs internationaux, magistrats et agents de services de renseignement présents sur le terrain. Pierre Péan est allé à la rencontre de ces victimes ignorées par l’opinion internationale. Ce livre lève un coin du voile.

À propos de l'auteurL'auteur

Né en 1938, Pierre Péan est journaliste et écrivain. Il a publié une vingtaine d'ouvrages depuis 1975..Pierre Péan est notamment l'auteur de Les Émirs de la République, avec Jean-Pierre Séréni (Le Seuil, 1982), Affaires africaines (Fayard, 1983), Secret d'État. La France du secret : Les secrets de la France, (Fayard, 1986), Le Mystérieux Docteur Martin (Fayard, 1993), Une Jeunesse française : François Mitterrand, 1934-1947 (Fayard, 1994), TF1, un pouvoir (Fayard, 1997), Bethléem en Palestine, avec de Richard Labévière (Fayard, 1999), La Face cachée du Monde: Du contre-pouvoir aux abus de pouvoir, avec Philippe Cohen (Mille et une nuits, 2003), Main basse sur Alger.
Enquête sur un pillage (juillet 1830) (Plon, 2004), Noires fureurs, blancs menteurs. Rwanda, 1990-1994 (Mille et une nuits, 2005), L'Accordéon de mon père (Fayard, 2006) et Chirac, l'Inconnu de l'Élysée (Fayard, 2007).
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782213651354&jscmd=viewapi&callback=gbookscb