“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Les cercueils de zinc - Prix Nobel de Littérature 2015 de Svetlana Alexievitch

Les cercueils de zinc

Prix Nobel de Littérature 2015

Par Svetlana Alexievitch, Dmitri Savitski (Préface), Wladimir Berelowitch (Traduction), Bernadette du Crest (Traduction)

Les cercueils de zinc

Broché, 373 pages

Paru le 8 juin 2006 chez Christian Bourgois

Classé n° 113.011 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
8,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2267018462

ISBN-13

9782267018462

Dimensions

11,0 x 18,0 x 2,4 cm

Poids

267 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 373 pages
Date de publication : 8 juin 2006
Collection : Titres
Éditeur : Christian Bourgois
Langue : Français
ISBN-10 : 2267018462
ISBN-13 : 9782267018462
Prix éditeur : 8,00 €
Classement Amazon.fr : 113.011
Dimensions : 11,0 x 18,0 x 2,4 cm
Poids : 267 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 7,70 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 5,93 €
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks (1)

Format Prix
Les Cercueils de zinc - Format Kindle - 9782330098094 - 16,99 €
9782330098094
Kindle16,99 €Comparer

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Pour la première fois, à travers des témoignages de sang et de larmes recueillis auprès de simples soldats, d’officiers, de mères et de veuves de combattants soviétiques morts en Afghanistan, une jeune journaliste d’URSS prenait le risque de briser la loi du silence et de dénoncer la trahison, le mensonge d’une propagande dont a été victime toute une génération aujourd’hui rejetée par la société. La première génération perdue d’URSS, mutilée dans sa chair et dans son âme.

Ce livre présente un intérêt exceptionnel à plusieurs titres : c’est tout d’abord un témoignage unique sur la conduite des soldats soviétiques à la guerre et sur les rapports humains au sein de l’armée. C’est aussi la façon dont la population civile, le pays profond a vécu la guerre, et à cet égard, Les Cercueils de zinc est un document passionnant sur la révision morale et intellectuelle qui, au-delà du seul problème de l’Afghanistan, a déchiré le pays. C’est enfin une photographie étonnante de la mentalité russe, qui nous est offerte par une voix courageuse issue de la Perestroïka.

L’auteur, après un bref « récit de plus en guise d’épilogue », revient également sur le procès que lui valut la parution du livre en Biélorussie. Svetlana Alexievitch fut en effet violemment accusée d’avoir déformé et falsifié les récits des soldats et de leurs mères. Après quelques extraits de presse de l’époque, le procès est présenté sous forme de « chronique » des auditions, avec les témoignages de l’accusation et des défenseurs de Svetlana Alexievitch, et enfin le jugement rendu.

Les accusations, particulièrement celles portées par les mères de soldats et par les témoins mêmes du livre, frappent par leur violence et jettent une lumière nouvelle sur le terrible chagrin de ses femmes pour qui plus s’éloigne dans le temps la guerre d’Afghanistan, plus la mort de leurs enfants engagés dans cette désastreuse entreprise semble absurde.
Ces nouveaux textes révèlent à quel point ce livre a paru être une offense à tous ceux pour qui la vérité sans fard sur la guerre d’Afghanistan est un fardeau trop lourd à porter.

Svedana Alexievitch a osé violer en 1990 un des derniers tabous de l'ex-URSS: elle a démoli le mythe de la guerre d'Afghanistan, des guerriers libérateurs, celui du soldat soviétique que la télévision montrait en train de planter des pommiers dans les villages alors qu'en réalité, il lançait des grenades dans les maisons d'argile où les femmes et les enfants étaient venus chercher refuge.
L'Union soviétique était alors un État militariste, camouflé en pays ordinaire et il était dangereux de faire glisser la bâche kaki recouvrant les fondations de granit de cet Etat. Elle privait les jeunes gars revenus de la guerre de leur auréole d'héroïsme : ces garçons avaient perdu leurs amis, leurs illusions, leur sommeil, ils étaient devenus incapables de se refaire une vie et sont devenus aux yeux de leur entourage, et cela dès le premier extrait paru dans la presse, des violeurs, des assassins et des brutes.

À propos de l'auteurL'auteur

Autres éditions (4)

Date d'édition Editeur Format
Les cercueils de zinc - Actes Sud Editions - 21/02/2018
9782330086824
21/02/2018Actes Sud EditionsBroché, 328 pages
14,5 x 24,0 x 2,4 cm
Comparer
Les Cercueils de zinc - Christian Bourgois - 12/06/2002
9782267016307
12/06/2002Christian BourgoisBroché, 269 pages
13,1 x 20,1 x 2,5 cm
Comparer
CERCUEILS DE ZINC - 10 - 01/07/1995
9782264017147
01/07/199510PocheComparer
Les cercueils de zinc - Christian Bourgois - 01/01/1991
9782267009910
01/01/1991Christian BourgoisBroché, 285 pages
13,0 x 20,0 x 2,4 cm
Comparer
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782267018462&jscmd=viewapi&callback=gbookscb