“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Business Class de Martin Suter

Business Class

Par Martin Suter, Olivier Mannoni (Traduction)

Business Class

Poche, 60 pages

Paru le 30 avril 2008 chez Christian Bourgois Editeur

Classé n° 609.577 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
7,10 €
Langue
Français
ISBN-10

2267019809

ISBN-13

9782267019803

Dimensions

11,0 x 18,0 x 0,5 cm

Poids

59 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 60 pages
Date de publication : 30 avril 2008
Collection : Titres
Langue : Français
ISBN-10 : 2267019809
ISBN-13 : 9782267019803
Prix éditeur : 7,10 €
Classement Amazon.fr : 609.577
Dimensions : 11,0 x 18,0 x 0,5 cm
Poids : 59 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 6,14 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 3,63 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 14% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

« Ne te surmène pas », dit Esther par la vitre ouverte de la voiture. Moser lui adresse un sourire exténué. Puis il fait un pas en arrière et laisse la Range Rover bourrée à craquer franchir le portail. Zoé tient la patte de Zippy et l'agite en guise d'au revoir, Marc s'extrait de sa Game Boy pour un court instant. Esther ôte brièvement la main gauche du volant et la laisse battre par la fenêtre. Moser passe dans la rue et salue sa famille en partance, de la main, longuement, avec discipline. Puis il referme le portail et rentre chez lui d'un pas mesuré. C'est seulement là-bas, dans l'isolement de son salon, qu'il se jette dans le canapé en cuir avec un cri de joie qu'il regrette aussitôt, mais il ne se prépare pas de drink, car un retour précipité n'est pas à exclure dans les deux prochaines heures : le certificat de vaccination de Zippy, le tee-shirt Son of a beach de Marc, les Ray-Ban de Zoé ou le manuel de yoga d'Esther. Moser étale donc quelques documents sur la table basse, allume son Power Book et jouit du silence de la maison. » Si Martin Suter est connu pour ses romans, il l'est tout autant, dans les pays germanophones, pour ses petites chroniques décapantes. Initialement publiés dans l'hebdomadaire Weltwoche, puis par le magazine du Tagesanzeiger, ces instantanés caustiques de la vie de bureau ont été édités sous forme de deux recueils en Allemagne. Ce bref échantillon, quatorze récits de deux ou trois pages, donne un aperçu haut en couleur du style pétillant et corrosif d'un écrivain qui compte parmi les plus atypiques du moment.

Martin Suter est plus connu pour ses romans. Entre 1992 et 2004, il a aussi régulièrement rédigé pour des hebdomadaires suisses-allemands des chroniques à la fois drôles et acides dont ce recueil propose une première sélection. Dans ces quatorze textes au style laconique et caustique, pétillant d'humour et de méchanceté, Martin Suter livre des tableaux instantanés de la vie de bureau : faux travailleurs de force laissant des traces ostentatoires de leur passage pour faire croire qu'ils ont travaillé toute la nuit, célébrations glaciales de fêtes d'entreprise où l'on oublie jusqu'au nom des employés que l'on voulait célébrer, rapports féodaux entre les dirigeants et leur personnel invité par erreur à une fête privée, petites hypocrisies et mortifications quotidiennes alimentent ces brefs récits au ton grinçant.

À propos de l'auteurL'auteur

Martin Suter est né à Zurich en 1948. Après avoir été publicitaire à Bâle, il a réalisé des reportages pour Géo. Il a été scénariste pour le cinéaste Daniel Schmidt et écrit des comédies pour la télévision, Depuis 1991, il se consacre à l'écriture de romans, qui sont devenus de véritables best-sellers, Small world a obtenu le prix du Premier Roman dans la catégorie " romans étrangers ". Les textes de Business class ont fait l'objet d'une adaptation théâtrale. Martin Suter vit entre la Suisse, l'Espagne et le Guatemala.
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782267019803&jscmd=viewapi&callback=gbookscb