“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Le dico de la philo de Christophe Verselle

Le dico de la philo

Par Christophe Verselle

Poche, 93 pages

Paru le 30 mai 2006 chez J'AI LU

Classé n° 372.060 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
3,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2290354023

ISBN-13

9782290354025

Dimensions

13,0 x 20,5 x 0,7 cm

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 93 pages
Date de publication : 30 mai 2006
Collection : Librio Memo
Éditeur : J'AI LU
Langue : Français
ISBN-10 : 2290354023
ISBN-13 : 9782290354025
Prix éditeur : 3,00 €
Classement Amazon.fr : 372.060
Dimensions : 13,0 x 20,5 x 0,7 cm

eBooks

Format Prix

Résumé

Pour contrer l'angoisse de la page blanche à l'examen de philo, rien de tel qu'un solide récapitulatif des principales notions au programme du baccalauréat. Car la philosophie souffre de la complexité des termes qu'elle emploie, et véhicule ainsi l'image d'une discipline jargonneuse, inutilement sophistiquée et qui céderait parfois à la pédanterie. Toutefois, au revers d'une philosophie de professionnels érudits, il y a tout simplement des questions que les hommes se posent depuis qu'ils pensent. Loin d'être exclusivement abstraites, elles sont souvent profondément ancrées dans l'existence et les inquiétudes qu'elle implique. Qu'est-ce que la vérité ? Comment agir vertueusement ? Quelle est la nature des rapports entre l'esprit et le corps ? Il n'y a là rien d'autre que la manifestation d'un désir naturel de savoir, originellement étranger à toute forme de discours hermétique. Mais la pensée se doit d'être servie par une terminologie adéquate qu'il nous faut maîtriser, afin de lever les ambiguïtés qui entravent son déploiement rigoureux. C'est ce que propose
Christophe Verselle, professeur agrégé : une centaine de définitions accompagnées des principales problématiques qu'elles peuvent engendrer, les thèses et antithèses des philosophes qui s'y sont frottés. Un véritable dico des idées !

Extrait du livre:
En latin, absolutus désigne ce qui est achevé et parfait. L'absolu n'admet pas de restriction ou d'exception, c'est un phénomène total et clos. On parlera par exemple de pouvoir absolu lorsque ce dernier s'exerce sans partage, ou bien d'amour absolu quand il est exclusif et inconditionnel. En mathématiques, on rencontre aussi ce terme lorsqu'on invoque un nombre dont la valeur est toujours positive, il s'agit alors de ce que l'on appelle une «valeur absolue», identique pour un réel et pour son opposé.

La métaphysique s'est emparée du concept en l'opposant au relatif, c'est-à-dire à tout ce qui n'existe pas en soi et pour soi mais qui renvoie nécessairement à autre chose que lui-même. Par exemple, il n'y a pas de distance absolue, en ce sens que toute distance est toujours et déjà relative à une autre, plus ou moins grande. Dans cette perspective, une réflexion sur l'absolu comme substantif et non comme simple adjectif fait surgir une double question : y a-t-il un Être absolu qui ne dépend d'aucun autre ? Et y a-t-il, derrière les phénomènes que nous percevons, des réalités absolues indépendantes et irréductibles à la connaissance que nous en avons ? La première interrogation relève de la théologie, puisque l'absolu, considéré sous ce rapport, implique un être divin : Dieu serait la substance absolue, parfaite et éternelle qui n'a besoin de rien d'autre que soi pour être. En tant que tel, il serait donc incréé et créateur.

Le dico de la philo Mémo La série Mémo propose des ouvrages de référence inédits, complets et accessibles, pour apprendre, comprendre ou se perfectionner dans les grands domaines du savoir. Rédigés par des spécialistes, ils permettent de mémoriser les règles et formules essentielles... et parfois de s'amuser aussi ! « Lorsqu'un philosophe me répond, je ne comprends plus ma question. » Pierre Desproges Jargonneuse, pédante et élitiste la philo ? Pourtant, il s'agit simplement de questions que les hommes se posent depuis qu'ils pensent, d'un désir naturel de savoir : Qui suis-je ? Où vais-je ? Qu'est-ce que la vérité ? Quels rapports entre le corps et l'esprit ? La philosophie nous est plus familière qu'on ne pense. Quant à son vocabulaire, souvent jugé obscur, il est le fruit d'une construction conceptuelle indispensable pour raisonner clairement et lever les ambiguïtés qui entravent la pensée.

À propos de l'auteurL'auteur

Autres éditions (1)

Date d'édition Editeur Format
Le dico de la philo - Plus de 100 notions essentielles - J'AI LU - 08/05/2019
9782290210772
08/05/2019J'AI LUBroché, 96 pages
13,1 x 20,4 x 0,6 cm
Comparer