“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Imitation et apprentissages moteurs - Des neurones miroirs à la pédagogie du geste sportif de Michel Desmurget

Imitation et apprentissages moteurs

Des neurones miroirs à la pédagogie du geste sportif

Par Michel Desmurget

Poche, 159 pages

Paru le 16 février 2015 chez Solal Editeurs

Classé n° 792.253 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
31,50 €
Langue
Français
ISBN-10

2353270034

ISBN-13

9782353270033

Dimensions

16,0 x 24,0 x 0,9 cm

Poids

323 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 159 pages
Date de publication : 16 février 2015
Éditeur : Solal Editeurs
Langue : Français
ISBN-10 : 2353270034
ISBN-13 : 9782353270033
Prix éditeur : 31,50 €
Classement Amazon.fr : 792.253
Dimensions : 16,0 x 24,0 x 0,9 cm
Poids : 323 grammes

Infos Prix

  • - Une personne a ajouté ce livre en favoris.
  • - 4 personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (minimum 18 €, moyenne 22,74 €, maximum 33 €).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 3 mois.
  • - Cette édition semble épuisée, ce livre est maintenant rare et très prisé.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Théories de l'apprentissage moteur - Étude comparée

Théories de l'apprentissage moteur - Étude comparée

Jean-Pierre Bonnet

Broché, 147 pages

Le Sens du mouvement

Le Sens du mouvement

Alain Berthoz

Broché, 348 pages

Les Neurones miroirs

Les Neurones miroirs

Giacomo Rizzolatti

Broché, 256 pages

Résumé

Peut-on apprendre un geste en regardant ? La question semble presque saugrenue, tant l'imitation est au coeur de notre quotidien. Lorsque je tire la langue, ma fille de 14 mois fait de même. Lorsque je passe près d'un terrain de sport, j'entends souvent l'enseignant demander à ses élèves d'observer et de faire pareil. Lorsque je compulse la littérature scientifique et tech­nique sur l'apprentissage moteur, je découvre que «les capacités d'imitation sont particulièrement fortes chez les enfants» (Knapp), que «la démonstration est un moyen pédagogique très utile» (FFT) et qu'en fait «l'imitation - copier des mouvements du corps -apparaît comme étant simple» (Brass et Heyes). Même l'aride neurophysiologie m'indique qu'il existe des neurones «miroirs», qui répondent non seulement lorsque je réalise une action, mais aussi lorsque je regarde un tiers accomplir cette action. Une telle cor­respondance visuo-motrice fournit semble-t-il un solide support au processus d'imitation gestuelle.
Le présent ouvrage interroge, pour finalement la rejeter, l'hégémonie des idées précédentes. Plusieurs questions sont abordées successivement. L'imitation est-elle aussi naturelle et irrépressible qu'on le dit ? Les neurones miroirs représentent-ils un fondement crédible au processus d'imitation gestuelle ? Est-ce la forme ou le but qui qualifie le mouvement et détermine les processus neurophysiologiques à mettre en oeuvre ? L'apprentissage moteur obéit-il à une logique centripète (partant d'une multiplicité d'expériences entrelacées pour élaborer, par abstraction, une règle générale et généralisable) ou centrifuge (partant d'une instance particulière «moyenne» de l'habileté pour aboutir par différenciation progressive à une large palette de comportements adaptables) ? Le système nerveux peut-il, à partir d'un modèle visuel externe, déterminer la nature des commandes musculaires à générer pour éviter, par exemple, qu'une action de mon bras ne déséquilibre ma course ? Le geste de l'expert, souvent utilisé comme référence par les pédagogues, est-il accessible à l'appareil sensori-moteur du sujet débutant ?
Ce travail se veut un outil de référence pour les étu­diants, enseignants, chercheurs et praticiens de terrain intéressés par les domaines de l'imitation et de l'apprentissage moteur.

Michel Desmurget est neurophysiologiste et docteur en neuropsychologie. Il s'intéresse à l'organisation anatomo-fonctionnelle des réseaux sensori-moteurs chez l'homme et le primate. Il dirige actuellement une équipe de recherche sur la plasticité cérébrale à l'INSERM, au sein de l'institut «Cellules souches et cerveau» (U371). Titulaire d'un brevet d'État tennis, il a longtemps enseigné et pratiqué ce sport.

Extrait du livre :
Extrait de l'introduction :

La démonstration est sans conteste l'outil pédagogique le plus largement utilisé dans le domaine des apprentissages moteurs. Au vu de cette prévalence, on pourrait s'attendre à trouver un grand nombre d'études relatives aux mérites et limitations de cette technique d'enseignement. Il n'en est rien. En fait, la littérature est étrangement pauvre en références sur le sujet. La démonstration semble faire partie de ces usages dépourvus de réelle assise théorique et qui inscrivent leur légitimité dans le temps et l'habitude. Par un processus de parfaite récurrence, la démonstration tire sa validité principale de sa banalité tout en renforçant sa crédibilité à l'aune de sa prééminence. On pourrait assi­miler ce processus circulaire d'autorenforcement au fameux principe ancestral selon lequel il n'y a pas de fumée sans feu. Si la méthode était inefficace, elle aurait depuis longtemps été abandonnée. Aucun individu sérieux ne persisterait, en effet, à utiliser un procédé dont il aurait lui-même, sur le terrain, constaté l'inanité. Pourtant, lorsque l'on considère les rares travaux normalisés, on se trouve souvent confronté à des conclusions pour le moins cinglantes. Il ressort en effet de certaines études expérimentales ciblées que la démonstration est en début d'apprentissage au mieux anodine et au pire dommageable (Hébrard, 1985). Ces conclusions sont toutefois partiellement contredites par d'autres tra­vaux suggérant que «la démonstration représente une modalité efficace d'apprentissage» (Simonet, 1990, p 150).
Nombre d'experts trouveront sans doute abusive l'assertion selon laquelle la démonstration est, en tant qu'outil pédagogique, dépourvue de réelle assise théorique. (...)
Il ressort des éléments précédents que cet ouvrage traitera principalement de la démonstration en tant qu'outil d'acquisition du détail gestuel d'une habileté nouvelle. Ce sujet, pour lequel peu de données expérimentales sont dis­ponibles, sera abordé sous un angle essentiellement formel et théorique. Notre propos s'ancrera ainsi principalement sur les savoirs de la psychologie, de la neurophysiologie et des sciences cognitives.

À propos de l'auteurL'auteur