“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Vivre sans ? - Institutions, police, argent, travail… de Frédéric Lordon

Vivre sans ?

Institutions, police, argent, travail…

Par Frédéric Lordon

Broché, 250 pages

Paru le 4 octobre 2019 chez La Fabrique

Classé n° 80.002 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
14,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2358721719

ISBN-13

9782358721714

Dimensions

13,0 x 20,0 x 2,0 cm

Poids

300 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
*  Retrait gratuit en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 250 pages
Date de publication : 4 octobre 2019
Éditeur : La Fabrique
Langue : Français
ISBN-10 : 2358721719
ISBN-13 : 9782358721714
Prix éditeur : 14,00 €
Classement Amazon.fr : 80.002
Dimensions : 13,0 x 20,0 x 2,0 cm
Poids : 300 grammes

Infos Prix

  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 11,76 €
  • - 2 personnes ont ajouté ce livre en favoris.
  • - 7 personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (minimum 5 €, moyenne 7,75 €, maximum 10 €).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 4 jours.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks (1)

Format Prix
La dynamique de la révolte - Sur des insurrections passées et d'autres à venir - 9782358721837 - 4,99 €
9782358721837
4,99 €Comparer

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Frédéric Lordon, Marx et Spinoza

Frédéric Lordon, Marx et Spinoza

Dominique Temple

Broché, 104 pages

Spinoza et les passions du social

Spinoza et les passions du social

Frédéric Lordon

Broché, 288 pages

Le travail, enjeu des retraites

Le travail, enjeu des retraites

Bernard Friot

Broché, 222 pages

Les besoins artificiels

Les besoins artificiels

Razmig KEUCHEYAN

Broché, 208 pages

Les affects de la politique

Les affects de la politique

Frederic Lordon

Broché, 208 pages

Assange - L'antisouverain

Assange - L'antisouverain

Juan Branco

Broché, 493 pages

Les Chasses à l'homme

Les Chasses à l'homme

Grégoire Chamayou

Broché, 246 pages

Ce qui n'a pas de prix

Ce qui n'a pas de prix

Annie Le Brun

Broché, 176 pages

Fragmenter le Monde

Fragmenter le Monde

Josep Rafanell i Orra

Broché, 95 pages

Du trop de réalité

Du trop de réalité

Annie Le Brun

Broché, 320 pages

Les furtifs

Les furtifs

Alain Damasio

Broché, 687 pages

Traité d'économie hérétique

Traité d'économie hérétique

Thomas Porcher

Poche, 232 pages

Le temps des passions tristes

Le temps des passions tristes

François Dubet

Broché, 112 pages

L'Europe fantôme

L'Europe fantôme

Régis Debray

Broché, 48 pages

Où atterrir ?

Où atterrir ?

Bruno LATOUR

Broché, 160 pages

Histoire de ta bêtise

Histoire de ta bêtise

François Bégaudeau

Broché, 224 pages

Principes du gouvernement représentatif

Principes du gouvernement représentatif

Bernard Manin

Broché, 352 pages

La Monnaie - Un enjeu politique

La Monnaie - Un enjeu politique

Les economistes atte

Poche, 240 pages

Capitalisme, désir et servitude

Capitalisme, désir et servitude

Frédéric Lordon

Broché, 213 pages

L'Ecologie du XXIe siècle

L'Ecologie du XXIe siècle

Broché, 224 pages

Manuel indocile de sciences sociales

Manuel indocile de sciences sociales

FONDATION COPERNIC

Broché, 1056 pages

La condition anarchique

La condition anarchique

Frédéric Lordon

Broché, 288 pages

Les Lois du capital

Les Lois du capital

Gerard Mordillat

Broché, 256 pages

Kapital !

Kapital !

Monique Pinçon-Charlot

Broché, 8 pages

Avec Marx, philosophie et politique

Avec Marx, philosophie et politique

Alexis Cukier

Broché, 176 pages

Dernière sommation - Roman

Dernière sommation - Roman

David Dufresne

Broché, 234 pages

Et ainsi de suite

Et ainsi de suite

Jean-Luc Mélenchon

Broché, 192 pages

Comment je suis devenue anarchiste

Comment je suis devenue anarchiste

Isabelle Attard

Broché, 160 pages

In Girum - Les leçons politiques des ronds-points

In Girum - Les leçons politiques des ronds-points

Laurent JEANPIERRE

Broché, 192 pages

Jacobins !

Jacobins !

Alexis CORBIERE

Broché, 304 pages

Il est où, le bonheur

Il est où, le bonheur

François RUFFIN

Broché, 192 pages

Sortir de la croissance - Mode d'emploi

Sortir de la croissance - Mode d'emploi

Eloi LAURENT

Broché, 208 pages

La Ville Vue d'en bas

La Ville Vue d'en bas

Collectif Collectif Rosa Bonheur

Broché, 288 pages

Le venin dans la plume

Le venin dans la plume

Gérard NOIRIEL

Broché, 252 pages

Capital et idéologie

Capital et idéologie

Thomas Piketty

Broché, 1248 pages

Sans la liberté

Sans la liberté

François Sureau

Broché, 64 pages

Résumé

Peut-on se passer de gouvernement, de justice, de lois et de tout ce qui veille à les appliquer?? Peut-on déserter l’économie, le travail, abolir la monnaie?? Peut-on se rendre, en somme, «?ingouvernables?», et vivre sans institutions qui ordonnent le collectif?? Alors que l’échec différé des expériences révolutionnaires et des tentatives réformistes laisse une grande partie de la gauche paralysée, que nos vies semblent plus que jamais saturées d’État et de capital, l’idée a le mérite de prendre la mesure de l’époque. Et son succès grandissant dans les cortèges de la jeunesse indique assez sa puissance d’attraction. Reste à vérifier si elle peut désigner une politique. Tel est le lieu du débat pour Frédéric Lordon qui entreprend, dans cette discussion, de mettre à jour les soubassements philosophiques des discours et de l’imaginaire du «?vivre sans?». Il identifie ce faisant chez Deleuze, Rancière ou Badiou, les éléments d’une atmosphère intellectuelle propice à cet imaginaire, où la politique se fait rare, singulière, se cristallise dans le devenir ou dans l’Événement, devient affaire de «?virtuoses?» – empruntant des voies parallèles (éthique, esthétique) pour, finalement, échapper à la politique. Une «?anti-politique?», donc, dont on trouve l’expression la plus achevée dans la philosophie de la destitution d’Agamben, objet d’un long développement qui est aussi pour Lordon l’occasion de redéployer sa lecture de Spinoza. Pour Agamben, destituer n’est pas seulement abattre un pouvoir, c’est faire en sorte que rien ne prenne sa place… et donc que la puissance de la multitude se retienne. Impossible, répond Lordon?: «?la puissance de la multitude s’exerce nécessairement?» et affecte les parties qui la composent. Parvenu à ce point de désaccord théorique, c’est tout l’horizon politique associé au «?vivre sans?», avec ses expérimentations concrètes, qui sont discutées. Un collectif peut-il se passer d’institutions?? Pas si on entend sous ce terme «?toute manifestation de la puissance de la multitude?». La ZAD n’est-elle pas, sous cet aspect, une institution, avec ses normes, ses manières, sa justice?? Dès lors son existence ne donne pas tant la formule d’une «?vie sans?» que celle d’un gouvernement commun des conduites dictées par des affects joyeux – une forme de vie, soit une certaine configuration des institutions. Pour Lordon, au risque de malmener quelques illusions, c’est encore là la meilleure alternative à l’État du capital et à sa police.



C'est peut-être le discours le plus dynamique dans l'imaginaire contemporain de la gauche, mais ce qui fait son pouvoir d'attraction est aussi ce qu'il a de plus problématique. Car il nous promet la "vie sans" : sans institutions, sans Etat, sans police, sans travail, sans argent — "ingouvernables". La fortune de ses énoncés recouvre parfois la profondeur de leurs soubassements philosophiques. Auxquels on peut donner la consistance d'une "antipolitique", entendue soit comme politique restreinte à des intermittences ("devenirs", "repartages du sensible"), soit comme politique réservée à des virtuoses ("sujets", "singularités quelconques").
Soit enfin comme politique de "la destitution". Destituer, précisément, c'est ne pas réinstituer — mais le pouvons-nous ? Ici, une vue spinoziste des institutions répond que la puissance du collectif s'exerce nécessairement et que, par "institution", il faut entendre tout effet de cette puissance. Donc que le fait institutionnel est le mode d'être même du collectif. S'il en est ainsi, chercher la formule de "la vie sans institutions" est une impasse.
En matière d'institution, la question pertinente n'est pas "avec ou sans ? " — il y en aura. C'est celle de la forme à leur donner. Assurément il y a des institutions que nous pouvons détruire (le travail). D'autres que nous pouvons faire régresser (l'argent). D'autres enfin que nous pouvons métamorphoser. Pour, non pas "vivre sans", mais vivre différemment.

À propos de l'auteurL'auteur

Frédéric London est directeur de recherches au CNRS. Derniers ouvrages parus : La condition anarchique (2018). Imperium. Structures et affects des corps politiques (2015).

Du même auteur

Les Affects de la politique

Les Affects de la politique

Frédéric Lordon

Broché, 208 pages

Economistes à gages

Economistes à gages

Frédéric Lordon

Broché, 100 pages

La crise de trop - Reconstruction d'un monde failli

La crise de trop - Reconstruction d'un monde failli

Frédéric Lordon

Broché, 306 pages

L'INTERET SOUVERAIN

L'INTERET SOUVERAIN

FREDERIC LORDON

Broché, 234 pages

Et la vertu sauvera le monde...

Et la vertu sauvera le monde...

Frédéric Lordon

Broché, 128 pages

La Politique du capital

La Politique du capital

Frédéric Lordon

Broché, 300 pages