“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Tresors Alimentaires des Andes de Gérard Guillaume

Tresors Alimentaires des Andes

Par Gérard Guillaume (Avec la contribution de)

Broché, 160 pages

Paru le 19 juin 2019 chez Desiris

Classé n° 653.957 des ventes sur Amazon.fr
Illustrations
Photos couleur
Prix éditeur
12,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2364031710

ISBN-13

9782364031715

Dimensions

17,0 x 24,0 x 1,0 cm

Poids

330 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 160 pages
Date de publication : 19 juin 2019
Illustrations : Photos couleur
Éditeur : Desiris
Langue : Français
ISBN-10 : 2364031710
ISBN-13 : 9782364031715
Prix éditeur : 12,00 €
Classement Amazon.fr : 653.957
Dimensions : 17,0 x 24,0 x 1,0 cm
Poids : 330 grammes

eBooks

Format Prix

Résumé

En Amérique du Sud, les Andes ont toujours été un berceau pour les cultures vivrières. Cette zone géographique a vu naître la pomme de terre, l'arachide et la tomate. Des cultures moins connues, comme le quinoa, la canihua, la kiwicha, la maca, ont été domestiquées par les anciens agriculteurs andins. Ces cultures ont une longue histoire, utilisées en toute sécurité par les populations locales dont elles ont assuré la nutrition et le bien-être pendant des siècles, et sont appelées à se développer sur tous les continents.
Toute la richesse de ces graines et de ces tubercules vient d'abord de leur valeur nutritionnelle, et plus particulièrement de leur teneur en protéines. On se rapproche de la qualité des protéines apportées par la viande et le lait - idéal pour les végétariens et végétaliens - et l'absence de gluten fait que ces pseudo-céréales conviennent parfaitement en cas d'intolérance au gluten et de maladie coeliaque.
Elles sont également sources de composés bioactifs tels que les polyphénols, de fibres alimentaires et de sels minéraux. Ces cultures, longtemps négligées, ont été "redécouvertes" et bénéficient aujourd'hui d'un regain d'intérêt qui n'est pas sans danger : leur statut a évolué mais l'attention portée par l'industrie agroalimentaire, l'engouement pour le "bio" , la nutraceutique, la cosmétique... les confrontent à un véritable "piratage biologique".

À propos de l'auteurL'auteur

Rhumatologue, le docteur Gérard Guillaume est qualifié en immuno-rhumatologie, médecine et traumatologie du sport, acupuncture, médecine manuelle et phytothérapie. Il pratique l'acupuncture, la phytothérapie et l'homéopathie depuis quarante ans. Il est l'auteur, entre autres, de nombreux articles et d'ouvrages de médecine chinoise et d'acupuncture. Il est président de Chronimed, groupe de recherche organisé autour du professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine.