“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Les signares, femmes d'influence au Sénégal - Saint-Louis et Gorée, XVIIIe-XIXe siècle de Guillaume Vial

Les signares, femmes d'influence au Sénégal

Saint-Louis et Gorée, XVIIIe-XIXe siècle

Par Guillaume Vial (Avec la contribution de)

Broché, 256 pages

Paru le 28 mai 2019 chez Hémisphères Editions

Classé n° 558.162 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
24,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2377010431

ISBN-13

9782377010431

Dimensions

16,0 x 24,0 x 2,8 cm

Poids

648 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 256 pages
Date de publication : 28 mai 2019
Langue : Français
ISBN-10 : 2377010431
ISBN-13 : 9782377010431
Prix éditeur : 24,00 €
Classement Amazon.fr : 558.162
Dimensions : 16,0 x 24,0 x 2,8 cm
Poids : 648 grammes

Infos Prix

eBooks

Format Prix

Résumé

Qui ne connaît les Signares, ces Sénégambiennes d'autrefois, femmes d'influence, noires et métisses, mariées à la mode du pays à des Européens de passage ? Ces maîtresses d'esclaves s'adonnant à tous les commerces, y compris les plus condamnables ou les moins avouables moralement ? Elles ont fait l'objet de bien des écrits ; mais c'est une démarche originale, l'étude critique de leur identité métisse, que Guillaume Vial entreprend ici sur le temps long.
Estimées et admirées pour leur entregent et leur réputation de beauté au point de faire souche, les signares ont été dénigrées puis sont tombées dans l'oubli à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, avant de connaître un siècle plus tard une spectaculaire résurrection, à l'heure de la célébration de "la beauté du métis" et du développement au Sénégal d'une culture matérielle et esthétique signare.
Il n'est que temps de réaliser une étude qui rende compte de la vigueur de ces actrices de l'histoire, femmes entreprenantes et influentes, femmes de leur temps et de leur espace, à la charnière des mondes européen et africain, loin de toute condamnation morale.

À propos de l'auteurL'auteur

Guilaume Vial, professeur d'histoire-géographie de lycée à Troyes, est membre du bureau et du comité de lecture de la Société française d'histoire des outre-mers, dont il anime le site Internet (sfhom.com). Ses recherches sur l'histoire de l'Afrique occidentale l'ont amené à développer notamment une inclination pour la culture lusophone et luso-africaine.