“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Critique de la santé publique - Une approche anthropologique de Jean-Pierre Dozon

Critique de la santé publique

Une approche anthropologique

Par Jean-Pierre Dozon (Sous la direction de), Didier Fassin (Sous la direction de)

Critique de la santé publique

Broché, 361 pages

Paru le 18 octobre 2001 chez Balland

Classé n° 1.797.748 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
22,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2715813767

ISBN-13

9782715813762

Dimensions

15,2 x 23,5 x 3,2 cm

Poids

560 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 361 pages
Date de publication : 18 octobre 2001
Collection : Voix Et Regards
Éditeur : Balland
Langue : Français
ISBN-10 : 2715813767
ISBN-13 : 9782715813762
Prix éditeur : 22,00 €
Classement Amazon.fr : 1.797.748
Dimensions : 15,2 x 23,5 x 3,2 cm
Poids : 560 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 67,71 € (soit 308% du prix éditeur)
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 14,59 €
  • - Une personne a créé une alerte prix et souhaite acheter ce livre (13 € maximum).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 3 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

La santé est désormais au cœur de la définition du politique. Elle l'est à travers les transformations de l'action publique qu'entraîne la généralisation de la réduction des risques et du principe de précaution. Elle l'est plus encore par le développement de formes inédites de rapport à soi qu'induisent les nouveaux dispositifs de régulation des corps. Affichant pour finalité des améliorations profitables à tous et à chacun, reposant sur des méthodes épidémiologiques de mieux en mieux éprouvées, la santé publique impose des valeurs et des procédures qui semblent aller de soi et qui résistent à l'analyse. C'est ce que ce livre démontre. D'une part, en s'intéressant aux cultures politiques de la santé publique, aux normes, aux savoirs, aux discours qui manifestent ses pouvoirs. Et d'autre part, en examinant ses politiques culturelles, la manière dont elle traite les individus et les collectivités auxquels elle attribue des croyances, qui s'opposent à ses propres vérités, et des résistances qui ralentissent son progrès. Les études proposées ici ne se limitent pas au seul cas français. Elles portent sur des politiques européennes et africaines de lutte contre le sida, sur des actions conduites à Marseille et à Londres dans le domaine de la toxicomanie, sur des programmes de santé reproductive menés auprès de femmes amérindiennes des hauts-plateaux andins ou émigrées des banlieues françaises, sur la prise en charge des étrangers et des minorités par l'ethnopsychiatrie, sur la mise en œuvre des connaissances et des techniques de l'épidémiologie et de la génétique. Elles analysent les non-dits sur lesquels repose le travail de la santé publique et font ressortir les réalités qu'il méconnaît, à commencer par les inégalités qu'à néglige ou qu'il renforce.

À propos de l'auteurL'auteur

Jean-Pierre Dozon est directeur de recherche à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Didier Fassin est professeur à l'Université de Paris 13. Tous deux sont directeurs d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. L'ouvrage comprend des contributions de Jacqueline Andoche, Luc Berlivet, Doris Bonnet, Marcel Calvez, Hervé Hudebine, Jean-Paul Gaudillère, Anne Lovell et Laurent Vidal.
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782715813762&jscmd=viewapi&callback=gbookscb