“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Des universels - Essais et conférences de Etienne Balibar

Des universels

Essais et conférences

Par Etienne Balibar

Des universels

Broché, 190 pages

Paru le 22 septembre 2016 aux éditions Galilée

Classé n° 297.478 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
26,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2718609141

ISBN-13

9782718609140

Dimensions

15,0 x 24,0 x 1,5 cm

Poids

334 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 190 pages
Date de publication : 22 septembre 2016
Collection : Galilee
Éditeur : Editions Galilée
Langue : Français
ISBN-10 : 2718609141
ISBN-13 : 9782718609140
Prix éditeur : 26,00 €
Classement Amazon.fr : 297.478
Dimensions : 15,0 x 24,0 x 1,5 cm
Poids : 334 grammes

Infos Prix

  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 17,48 €
  • - Une personne a créé une alerte prix et souhaite acheter ce livre (10 € maximum).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 1 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Cet ouvrage recueille une série d'essais et de conférences, s'échelonnant sur un peu plus de dix ans, jusqu'à aujourd'hui, mais que j'ai conçus à chaque fois comme la poursuite d'une même investigation. Le temps est venu, me semble-t-il, non pas de leur procurer une " conclusion ", mais d'en éprouver la continuité et la complémentarité. Pour ce faire, je les ai adaptés en français (lorsqu'ils avaient été rédigés en anglais, en diverses circonstances que je rappellerai plus bas), harmonisés et parfois complétés (en particulier de quelques références indispensables).
Leur objectif est de problématiser notre conception de l'universel, afin de contribuer à la clarification des débats sur le sens et la valeur de l'universalisme. Cette notion aujourd'hui chaudement disputée (on a pu parler d'une " querelle de l'universalisme ", comme naguère à propos de l'humanisme) ne saurait être univoque, elle doit être pluralisée, ou plutôt différenciée, pour deux raisons dont l'ensemble fait une dialectique sans fin préétablie : d'une part toute énonciation de l'universel (par exemple les " droits de l'homme ") est située dans un cadre géographique et historique (qu'on peut appeler une civilisation) qui l'affecte dans son contenu ; d'autre part l'énonciation de l'universel n'est pas tant un facteur d'unification des êtres humains que de conflit entre eux et avec eux-mêmes.
Disons qu'elle n'unit qu'en divisant. Encore faut-il essayer de mettre un peu d'ordre dans cette " équivocité de l'universel ", qui tout à la fois engendre la dérive des discours universalistes et aide à formuler l'exigence qui les traverse. Le coeur de l'ouvrage est constitué par deux longs essais qui tentent une problématisation originale des contradictions de l'universel, et par conséquent de sa " dialectique ".
Dans l'un, issu de conférences prononcées en 2005 aux Etats-Unis, " Constructions et déconstructions de l'Universel ", je déploie, en m'appuyant essentiellement sur Hegel et sa postérité (jusqu'à Derrida), la notion d'une " universalité conflictuelle ", en passant de l'énonciation à la domination, et de celle-ci à la subjectivation des " porteurs de l'universel " qui mesurent l'être de la communauté à l'idéal d'universalité.
Dans l'autre, issu de ma contribution à une enquête internationale de la revue Topoi sur les " tâches " de la philosophie contemporaine (2006), j'examine l'articulation du problème de l'universalité avec celui de l'université, et je décris les trois grandes " stratégies " qui ont été mises en oeuvre par les philosophes modernes (de Spinoza et Hegel à Wittgenstein, Quine et Benjamin) pour penser sub specie universitatis : disjonction, totalisation, traduction.
Ces essais sont encadrés par des " discussions ", dans lesquelles je me suis confronté aux positions et aux objections d'auteurs contemporains qui ont défendu, parmi d'autres, une position différente dans la " querelle de l'universalisme ", à laquelle j'emprunte néanmoins des questions et des notions importantes à mes yeux : en particulier Alain Badiou, Judith Butler et Joan Scott.

Cet ouvrage reprend des conférences données par le philosophe en janvier 2014 à l'université de Coimbra. Elles examinent la notion d'universalisme à partir de trois problématiques : le cosmopolitisme et sa crise dans les conditions de la mondialisation, l'individualité abstraite comme construction caractéristique de la modernité, et la différence comme support d'une universalité sans unicité.

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782718609140&jscmd=viewapi&callback=gbookscb