“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Les saisons bleues - L'oeuvre de Wang Wei poète et peintre de Wang Wei

Les saisons bleues

L'oeuvre de Wang Wei poète et peintre

Par Wang Wei, Patrick Carré (Traduction)

Poche, 384 pages

Paru le 1ᵉʳ octobre 2004 chez Phébus

Classé n° 177.228 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
10,80 €
Langue
Français
ISBN-10

2752900260

ISBN-13

9782752900265

Dimensions

12,3 x 18,2 x 2,0 cm

Poids

306 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 384 pages
Date de publication : 1ᵉʳ octobre 2004
Collection : Litt etrangere
Éditeur : Phébus
Langue : Français
ISBN-10 : 2752900260
ISBN-13 : 9782752900265
Prix éditeur : 10,80 €
Classement Amazon.fr : 177.228
Dimensions : 12,3 x 18,2 x 2,0 cm
Poids : 306 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 8,85 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 6,58 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 18% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - 2 personnes ont ajouté ce livre en favoris.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Résumé

Si l'on demande à un Chinois : quel est le plus grand peintre de la Chine ? il répondra, invariablement : Wang Wei (701-761). On ne possède pourtant - paradoxe des paradoxes - aucune peinture de ce maître vénéré. Elles ont disparu au fil des siècles. Mais tous ceux qui jadis ont eu la chance de les apercevoir se sont écriés : « On ne peut aller plus loin, plus haut : l'art du paysage dit ici son dernier mot. » Si l'on demande au même Chinois : quel est le plus grand poète de la Chine ? il répondra, embarrassé, qu'ils sont trois à mériter à ce titre : Li Po, Du Fu. et Wang Wei. Ce dernier, fervent adepte du tch'an (zen), cherche moins, dans sa poésie, à décrire une réalité sur laquelle il ne se fait guère d'illusions qu'à approcher d'un état de communion quasi amoureuse avec la nature. Au coeur de l'âge, la Voie vous prend : Ma tardive demeure est aux monts du Midi ! Seul je m'y rends quand la joie me vient : Le paysage est tel que l'esprit s'y repose. Je vais jusqu'au lieu où la source s'épuise, Et contemple la naissance des nuages. Voici le semeur de forêts : Nos plaisanteries n'ont pas souci du temps. Outre les poèmes eux-mêmes (soit l'oeuvre poétique complète de Wang Wei), cette « promenade humoresque » à travers une oeuvre, due au rare talent de Patrick Carré, traducteur, raconteur et poète à ses heures, peut se lire comme une petite encyclopédie vivante de la Chine des T'ang : d'où, ainsi que le notait Claude Roy à la parution du livre, le lecteur lui-même sortirait un peu chinois.

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782752900265&jscmd=viewapi&callback=gbookscb