“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Hokusai. Le fou de dessin de Henri-Alexis Baatsch

Hokusai. Le fou de dessin

Par Henri-Alexis Baatsch

Hokusai. Le fou de dessin

Broché, 224 pages

Paru le 8 octobre 2014 chez Hazan

Classé n° 45.490 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
25,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2754107835

ISBN-13

9782754107839

Dimensions

17,0 x 23,2 x 3,1 cm

Poids

852 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Cultura.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr et Label-Emmaus.co, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 224 pages
Date de publication : 8 octobre 2014
Collection : Monographie
Illustrations : Couleur
Éditeur : Hazan
Langue : Français
ISBN-10 : 2754107835
ISBN-13 : 9782754107839
Prix éditeur : 25,00 €
Classement Amazon.fr : 45.490
Dimensions : 17,0 x 23,2 x 3,1 cm
Poids : 852 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 19,99 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 16,19 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 20% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Peintre de l’école ukiyoe, sous l’époque edo, contemporain et rival de kiyonaga, utamaro ou eishi, masayoshi (1764-1824) semble avoir trouvé un certain répit après 1795, une fois appointé peintre officiel du daimyo ou gouverneur du domaine tsuyama de la province de misamasaka. Les loisirs liés à sa position lui permette d’explorer les voies d’un nouveau style qui lui valut la célébrité : tournant esthétique qui correspond à son adoption du nom de kuwagata keisai (en 1794, pense-t-on).  A partir de 1796, il publia en effet une série d’albums inaugurant un style graphique cursif et minimaliste au dessin virtuose et très suggestif sous le nom de ryakuga ou style de dessins abrégés, genre qui n’était pas absent de la tradition mais qu’il relança par son talent. L’esprit de simplification de ses compositions, leur tour elliptique et leur veine humoristique rencontrèrent beaucoup de succès. Encouragé par cet accueil, il développa ce genre de croquis, dont devaient s’inspirer ses contemporains à commencer par hokusai dans sa manga, à travers un certain nombre d’albums conçus comme des encyclopédies et des manuels d’initiation au dessin.  Cet ouvrage réunit pour la première fois l’ensemble de ces six albums dont le public français ne connaissait jusqu’ici que deux publications : le premier album de caractère général, ryakugashiki (1796), puis ceux consacrés aux animaux (choju ryakugashiki, 1797), aux personnages (jinbutsu ryakugashiki,1799), aux paysages (sansui ryakugashiki, 1800), aux proverbes (kotowazagaen, 1808) et aux douze mois de l’année (keisai ryakugaen,1823).  Au xixe siècle, les amateurs occidentaux prisèrent le style de keisai, qui était apprécié par rodin, autre dessinateur virtuose, et par le critique théodore duret, favorable aux impressionnistes et en particulier à manet.Dans un livret imprimé à part, les préfaces originales des albums sont traduites du japonais ancien. Les planches sont commentées et l’ensemble introduit par le grand spécialiste matthi forrer.

L'ouvrage retrace la carrière de cet enfant d'un district populaire de l'ancien Tokyo qui s'appelait alors Edo, et l'atmosphère si particulière de cette grande ville et de la vie japonaise quand le Japon, fermé aux étrangers, développait en vase clos une culture puissamment originale. Devenu l'un des grands maîtres de l'estampe, Hokusaï, le "fou de dessin" comme il s'appelait lui-même, a été redécouvert par les Impressionnistes et par les esthètes de la fin du XIXe siècle.
Il est resté depuis l'une des plus grandes et, par sa personnalité, l'une des plus attachantes figures de l'art universel.

À propos de l'auteurL'auteur

Henri-Alexis Baatsch est écrivain et traducteur. Premières publications, dont des traductions de classiques de littérature et de philosophie allemandes, en 1971/72. Il a résidé à Tokyo avec sa famille en 1981 et de 1984 à 1986, séjour durant lequel il a écrit cet essai sur Hokusaï, révisé pour la présente édition. Il a publié en 2006 Yukio Mishima, Modernité, rite et mort (Editions du Rocher). Dramaturge, il a écrit plusieurs pièces de théâtre dont La Neige ou le bleu, une vie de Stendhal (1983, Editions Christian Bourgois, créé par G.
Lavaudant). Publications aux Editions Hazan : Henri Michaux, peinture et poésie (1995), et Questions de Style d'Aloïs Riegl (traduction de l'allemand, en collaboration). Prépare actuellement un ouvrage sur le phénomène du rêve du point de vue de l'interprétation psychologique, intitulé Rêve, Mémoire, Imagination, sur la base d'un Journal de rêves 2006-2007.
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782754107839&jscmd=viewapi&callback=gbookscb