“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Le monde du Freeride de Antoine Grospiron Jaccoux

Le monde du Freeride

Par Antoine Grospiron Jaccoux, Dan Ferrer (Photographies)

Le monde du Freeride

Broché, 231 pages

Paru le 19 octobre 2006 chez Minerva

Classé n° 817.021 des ventes sur Amazon.fr
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
35,50 €
Langue
Français
ISBN-10

283070908X

ISBN-13

9782830709087

Dimensions

23,5 x 29,0 x 2,5 cm

Poids

1370 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Cultura.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr et Label-Emmaus.co, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 231 pages
Date de publication : 19 octobre 2006
Illustrations : Couleur
Éditeur : Minerva
Langue : Français
ISBN-10 : 283070908X
ISBN-13 : 9782830709087
Prix éditeur : 35,50 €
Classement Amazon.fr : 817.021
Dimensions : 23,5 x 29,0 x 2,5 cm
Poids : 1370 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 7,41 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 5,82 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 79% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Manifestation d'un besoin de liberté, le ski a toujours été tiraillé entre la normalisation du piquet et la volonté de s'affranchir des règles préétablies. Le ski libre est ainsi l'expression d'une culture de la glisse qui cherche à bousculer les convenances et les traditions. De la naissance du ski extrême à celle du freestyle, la seconde moitié du XXe siècle a été rythmée par l'arrivée de nouvelles disciplines qui ont influencé l'évolution du ski libre et donné naissance à une nouvelle manière d'aborder la montagne : le freeride.

Antoine Grospiron Jaccoux et Dan Ferrer réalisent avec cet ouvrage une oeuvre qui n'a encore jamais été accomplie : rassembler l'âme du freeride.

Extrait du livre :
Le ski a d'abord été un moyen de locomotion et de déplacement sur la neige. Avec la glisse, sur le plat ou dans les pentes, il portait en son sein la notion de plaisir et d'amusement. Bien vite, les hommes ont voulu se défier les uns les autres et en ont fait un sport, mais la notion de jeu a toujours accompagné son évolution. Les skis sont des jouets qui permettent de prendre de la vitesse, de dessiner une belle trace et de rire aux éclats après une chute dans la neige légère. Le ski est avant tout un plaisir solitaire, même si la préférence va au partage à plusieurs, et les hommes, confrontés à l'irrationnel, vont chercher à saisir cette joie invisible, La vitesse et l'efficacité n'ont de cesse de s'opposer à la grâce de la courbe et à la fluidité. Les hommes ont dès lors inventé le chronomètre et les lignes d'arrivées, les parcours et les piquets. Pourtant, le sport n'a pas tué la dimension du plaisir. S'il a pu détourner la pratique du ski de sa simplicité essentielle, il n'a pas anéanti le sentiment extraordinaire procuré par le froid et la neige et il a permis l'enthousiasme de milliers, puis de millions de femmes et d'hommes, L'histoire du ski reflète cette confrontation entre l'encadrement et la jouissance. La magie de la neige en est sortie victorieuse, subtilement saisie par la sensuelle Colette : «Ils partent, leurs longues ailes de bois effilé liées sur l'épaule et le double bâton dans la main. Ils sont sages et graves comme s'ils avaient tous 10 ans.»

Le plus vieux ski

C'est en Scandinavie qu'ont été exhumés les plus beaux vestiges de ski et l'on considère celui découvert à Kalvträsk en Suède comme le plus vieux ski jamais mis à jour (environ 3200 avant J.-C). Cependant, des fragments de ski datant de plus de 6000 ans avant J.-C, ont également été déterrés des tourbières de la région de Komi dans l'Oural. Curieusement, il existe trois grands foyers d'origine du ski : le type nordique (Scandinavie), le type arctique (Sibérie) et le type du sud (monts d'Oural, Russie centrale, Pays baltes, sud de la Suède et de la Norvège), D'après les recherches en linguistique, le terme «patin à neige» que l'on retrouve dans la terminologie Scandinave prendrait sa source dans les langues originaires de l'Altaï-Baïkal (Sibérie orientale). Ainsi, il n'est pas impossible que l'origine du ski ait connu un épicentre avant que les peuples ne migrent vers d'autres régions et exportent ce savoir, L'un des mystères de la propagation du ski est sa découverte dans une province Slovène, Ainsi, le comte Weichard Valsador décrit en 1689 dans son ouvrage La Gloire du Duché de Carniole des skieurs paysans de Krain, en Carniole. Et bien que cette tradition du ski ait persisté dans cette région, son utilisation ne s'est pas répandue d'une vallée à l'autre. Le professeur Erwin Melh a suggéré que des migrations slaves auraient importé le ski dans cette région au vif siècle, mais rien n'empêche que celui-ci se soit développé de manière autonome dans certaines parties du monde.

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782830709087&jscmd=viewapi&callback=gbookscb