“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Tunisie - Terre de paradoxes d'Antoine Sfeir

Tunisie

Terre de paradoxes

Par Antoine Sfeir

Broché, 236 pages

Paru le 28 juin 2006 chez L' Archipel

Classé n° 1.334.616 des ventes sur Amazon.fr
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
20,30 €
Langue
Français
ISBN-10

2841877833

ISBN-13

9782841877836

Dimensions

14,0 x 22,5 x 1,8 cm

Poids

290 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 236 pages
Date de publication : 28 juin 2006
Illustrations : Couleur
Éditeur : L' Archipel
Langue : Français
ISBN-10 : 2841877833
ISBN-13 : 9782841877836
Prix éditeur : 20,30 €
Classement Amazon.fr : 1.334.616
Dimensions : 14,0 x 22,5 x 1,8 cm
Poids : 290 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 6,27 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 4,88 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 69% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Résumé

Le progrès économique et social est-il un préalable à la démocratie ? La Tunisie est-elle un État de droit moderne et ouvert ou bien un régime autocratique ? L'approche prudente suivie par le régime, sur le plan politique, est-elle justifiée par la seule menace islamiste ? La Tunisie a besoin de liberté. Elle a aussi besoin de temps. Depuis 1987, Zine el-Abidine Ben Ali a repris en main un régime agonisant, menacé d'un coup d'État intégriste, pour tenter d'en faire un pays dont tous les citoyens, hommes et femmes, jouissent des mêmes droits et aient les mêmes devoirs. Partis subventionnés, justice réformée, implication de la société civile à tous les niveaux de la vie institutionnelle, priorité budgétaire à l'éducation, tolérance religieuse garantie, libéralisation graduelle de l'économie... Autant d'avancées réelles. Mais la démocratie ne se fait pas en un jour. En ce sens, les reproches faits à la Tunisie - atteintes aux droits de l'Homme, confiscation du pouvoir, musellement de la presse, répression policière - sont autant d'encouragements à conserver le cap de la modernité. Terre de paradoxes ? Comment en serait-il autrement dans un pays arabe et musulman, un pays du tiers-monde et d'Afrique du Nord qui a choisi la voie courageuse de la démocratie, en rejetant les ruptures culturelles brutales qui la mettraient à sang ? Cinquante ans après la proclamation solennelle de son indépendance, faits et chiffres à l'appui, Antoine Sfeir dresse le portrait d'une nation pilote dans le monde arabe.

Le 20 mars 1956, la France et la Tunisie concluent un accord par lequel la France confirme officiellement l'indépendance de son ancienne colonie. Cinquante ans après, le régime autoritaire du président Ben Ali peut se targuer d'une vraie réussite sur le plan économique. Si les libertés des citoyens, des médias, syndicats, étudiants et partis politiques ne sont pas garanties, la Tunisie apparaît malgré tout comme l'un des pays musulmans les plus ouverts, au sens où il n'est pas régi par les lois islamiques et où l'égalité entre homme et femme est expressément garantie par les textes constitutionnels et législatifs.
Niveau de vie élevé et liberté d'expression restreinte : l'un des nombreux paradoxes de ce pays dont Antoine Sfeir s'attache à brosser le portrait, en faits et en chiffres.

À propos de l'auteurL'auteur

Antoine Sfeir est né en 1948 à Beyrouth. Politologue et journaliste, il dirige les Cahiers de l'Orient, revue d'études sur le monde arabo-musulman fondée en 1985. Président du Centre d'études et de réflexions sur le Proche-Orient, consultant pour de nombreux médias, il est l'auteur, notamment, de Les Réseaux d'Allah (Plon 1997), de L Atlas des religions (Perrin, 1999), du Dictionnaire mondial de l'islamisme (Plon, 2002) et de Liberté, Égalité, Islam : la République face au communautarisme (avec René Andrau, Tallandier, 2005).
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782841877836&jscmd=viewapi&callback=gbookscb