“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Ecrire le vieillir de Sylvie Aprile

Ecrire le vieillir

Par Sylvie Aprile, Alain Montandon (Sous la direction de)

Broché, 242 pages

Paru le 1ᵉʳ juillet 2005 chez Pu Blaise Pascal

Classé n° 1.859.457 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
23,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2845162804

ISBN-13

9782845162808

Dimensions

14,0 x 22,0 x 1,4 cm

Poids

330 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Biblio.com, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, LOccasionDeLire.fr, Rakuten.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 242 pages
Date de publication : 1ᵉʳ juillet 2005
Collection : Litteratures
Éditeur : Pu Blaise Pascal
Langue : Français
ISBN-10 : 2845162804
ISBN-13 : 9782845162808
Prix éditeur : 23,00 €
Classement Amazon.fr : 1.859.457
Dimensions : 14,0 x 22,0 x 1,4 cm
Poids : 330 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 11,76 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 6,44 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 49% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Une personne a créé une alerte prix et souhaite acheter ce livre (4 € maximum).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 2 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Résumé

Ecrire le vieillir, c'est écrire le temps qui passe, celui des métamorphoses et des altérations. Une attention toute particulière est portée par les écrivains à recenser tous les maux, physiques ou intellectuels. Si le XVIIe voit la fortune du De senectute de Cicéron continuer à prôner l'idéal moral du bien vieillir, d'autres montrent à la même époque, tel La Rochefoucauld, les inévitables faiblesses de l'âge. Quant aux écrivains plus contemporains ils mettent de plus en plus l'accent sur le délitement de la personne, comme Maupassant, Oscar Wilde dans son Portrait de Dorian Gray, Tchékhov, Huysmans, l'Islandaise Kristjana Sigmundsdottir, Marcel Jouhandeau, Thomas Mann, Proust, ou encore Roger Martin du Gard jusqu'à créer un nouveau genre littéraire, le roman de l'Alzheimer, que sont Chimères de J. Bernlef, L'Oublié d'Elie Wiesel, Au nom de la terre de Vergilio Ferreira et Small World de Martin Suter. Le changement de point de vue opéré par la vieillesse entraîne d'inévitables remaniements et reconstructions. Mais - et Cicéron le notait déjà - vieillir est différent pour chacun et rien n'apparaît plus dissemblable que cette transformation complexe et irréversible. Si Alexandre Dumas joue avec la vieillesse des mousquetaires, Colette montre quant à elle que vieillir ne rime pas avec périr. Le mythe grec de Tithon et ses réécritures rappellent cependant qu'une vieillesse sans fin est le pire des enfers. Temps de l'écriture et écriture du temps se rejoignent dans ces prises de conscience multiples et variées de l'existence humaine.

Les écrivains qui se penchent sur leur vieillesse parviennent à construire du sens en transformant leur vie en un récit qui peut s'opposer à l'inéluctable. Le moi, séparé de lui-même par la fuite du temps, se retrouve ainsi et propose son expérience en partage à autrui.

À propos de l'auteurL'auteur