“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Frères numains - Discours aux classes intermédiaires de Florence Pazzottu

Frères numains

Discours aux classes intermédiaires

Par Florence Pazzottu, Bernard Noël (Postface)

Frères numains

Poche, 40 pages

Paru le 19 août 2016 aux éditions Al Dante

Classé n° 702.641 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
8,50 €
Langue
Français
ISBN-10

2847617256

ISBN-13

9782847617252

Dimensions

12,0 x 17,0 x 0,3 cm

Poids

50 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Poche, 40 pages
Date de publication : 19 août 2016
Éditeur : Editions Al Dante
Langue : Français
ISBN-10 : 2847617256
ISBN-13 : 9782847617252
Prix éditeur : 8,50 €
Classement Amazon.fr : 702.641
Dimensions : 12,0 x 17,0 x 0,3 cm
Poids : 50 grammes

Infos Prix

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

"… alors vous entendez, ça gronde, ça bombe le torse, ça tape du poing et ça sanctionne, les voyageurs sans billets, les profiteurs du rsa, les resquilleurs, les agités, agitateurs, les militants incontrôlables ça dit, ça fait des listes, les délinquants, les activistes, les intégristes, les fraîchement radicalisés, des djihadisés plus ou moins, et s'il y en a un, même un seul, qui, terroriste, l'est ou pourrait l'être, ça justifie toutes les écoutes ça dit, la mise en fiche de tous les autres, car c'est au nom de la Liberté qu'on conditionne les libertés, c'est pas pareil, après la flexisécurité voici la sûreté libérale, ça promet, ça promet des flingues aux vigiles, exit le privilège d'État, et tant pis si ça ouvre la porte aux polices privées, aux milices, ça nettoie, ça intensifie, ça hisse au rang de paradigme la lutte contre le terrorisme, toute la société scrutée, surveillée, mutique par solidarité…" Cette harangue poétique, écrite d'un souffle le 8 mars 2016, préfigure les mouvements de colère pré-insurrectionnels (manifestations des jeunes, «Nuit debout» – La nuit n'a pas de bout, nous sommes l'aurore, lit-on sur une pancarte brandie lors d'une manifestation –, convergence des luttes ici et ailleurs…) nés de l'après 31 mars.
Une longue postface de Bernard Noël prend élan de ce texte pour continuer et développer les raisons de la colère, et porter son soutien à toutes les formes de paroles libérées et de révoltes qui s'insurgent contre cette civilisation mortifère et répressive.

À propos de l'auteurL'auteur

https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782847617252&jscmd=viewapi&callback=gbookscb