“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Constable de P. Wat

Constable

Par P. Wat

Constable

Relié, 300 pages

Paru le 25 septembre 2002 chez Hazan

Classé n° 381.208 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
53,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2850258288

ISBN-13

9782850258282

Dimensions

26,5 x 32,0 x 2,7 cm

Poids

2320 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Relié, 300 pages
Date de publication : 25 septembre 2002
Collection : Monographie
Illustrations : Couleur
Éditeur : Hazan
Langue : Français
ISBN-10 : 2850258288
ISBN-13 : 9782850258282
Prix éditeur : 53,00 €
Classement Amazon.fr : 381.208
Dimensions : 26,5 x 32,0 x 2,7 cm
Poids : 2320 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 37,24 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 27,68 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 30% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - 2 personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (minimum 8 €, moyenne 19 €, maximum 30 €).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 3 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

C'est à une redécouverte radicale du génie singulier de Constable qu'invite cette monographie. Les études sur John Constable souffrent aujourd'hui, tant en Angleterre qu'en France, d'un étrange paradoxe : rares sont les artistes sur lesquelles on dispose d'autant de sources premières, et pourtant, l'appréciation de son oeuvre reste encore trop souvent confinée dans un malentendu.

En France, où se tiendra cette année la première exposition Constable depuis la présentation de quelques toiles au Salon de 1824, l'oeuvre est mal connue, et souvent pensée comme une survivance d'un courant naturaliste à un moment où un autre peintre, Turner, jette les bases d'un nouvel art moderne.

En Angleterre, si la situation n'est pas comparable, ne serais-ce qu'en raison de l'abondance des oeuvres présentes dans des collections publiques, l'art de Constable est cependant fréquemment présenté comme l'archétype de ce que Pevsner avait autrefois appelé "the Englishness of English Art".

Le présent essai se propose de revenir, par un aller-retour permanent entre les oeuvres et les écrits de l'artistes, aux caractéristiques originales de son art donnant une place particulière à ces genres dits mineurs - dessins, études, gravures - auxquels le peintre accorda une importance considérable.

On pourra saisir ce qui fut la quête, à contre-courant de l'esthétique de son temps, d'un homme qui, de son vivant déjà, acquit une solide réputation de "génie" singulier et incompris.

Après avoir tenté de montrer comment cette réputation procède en grande partie des choix esthétiques de Constable, mais aussi de la façon dont lui-même et son entourage ont gérés la réception de son oeuvre. l'auteur explique en quoi le paysage auquel le peintre consacre l'essentiel de son existence ne saurait se réduire ni au "sublime" d'un Turner ni au "pittoresque" de l'école de Norwich, mais émane d'une conception nouvelle, dans laquelle considérations esthétiques, historiques et affectives viennent se mêler.



John Constable reste, cent soixante-cinq ans après sa mort, l'objet d'un malentendu. En Angleterre, après avoir été un artiste mal-aimé, il est devenu un véritable mythe : l'archétype du peintre anglais, celui dont l'œuvre, tel un miroir dans lequel une nation croit se reconnaître, aurait su saisir l'âme nationale de son pays natal. En France, sa réception oscille entre oubli et restriction. Oubli au profit du plus spectaculaire Turner. Restriction, enfin, qui fait souvent hâtivement classer Constable, " le père de notre école de paysage " (Delacroix), du côté du naturalisme. C'est contre ce double écueil, ce double aveuglement que s'est construit cet essai. En accordant une place centrale aux écrits de l'artiste et à leur confrontation avec l'œuvre peint et dessiné, il s'est agi de redonner à John Constable sa place centrale dans le romantisme européen : celle d'un homme qui fut autant un théoricien - à sa manière, empathique, subjective - qu'un praticien. Un homme qui n'eut de cesse, contre les attendus de la critique et les conseils de ses amis, de penser un art nouveau. Un art absolu, capable de révéler la part d'infini qui se cache dans le plus ordinaire des chemins de campagne du Suffolk, " là où personne ne se penche " pour aller l'y relever. À la fin de cet ouvrage est présenté, pour la première fois dans une édition française, le recueil de gravures conçu par Constable autour du Paysage anglais, accompagné des commentaires de planches rédigés par l'artiste.

L'historien d'art Pierre Wat nous le fait redécouvrir, analysant cette étrange fusion, à la fois mystique et scientifique (si typique du romantisme anglais...), de l'artiste et de la nature ... Une magnifique leçon de regard.

À propos de l'auteurL'auteur

Né en 1965, Pierre Wat est maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université de Tours et conseiller scientifique à l'Institut national d'histoire de l'art. Spécialiste du romantisme européen, il est l'auteur de Naissance de l'art romantique (Flammarion, 1998) ainsi que de deux ouvrages sur John Constable : Constable, entre ciel et terre (Herscher, 1995) et John Constable d'après les souvenirs recueillis par C.R. Leslie (ENSBA, 1996)) dont il a assuré l'édition. Auteur de nombreux articles sur l'art contemporain, il a également publié une monographie sur Pierre Buraglio (Flammarion, 2001).
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782850258282&jscmd=viewapi&callback=gbookscb