“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

L'Art flamand et hollandais - Le Siècle des primitifs, 1380-1520 de Christian Heck

L'Art flamand et hollandais

Le Siècle des primitifs, 1380-1520

Par Christian Heck

L'Art flamand et hollandais

Relié, 612 pages

Paru le 22 octobre 2003 chez Citadelles & Mazenod

Classé n° 676.031 des ventes sur Amazon.fr
Illustrations
Couleur
Prix éditeur
205,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2850880825

ISBN-13

9782850880827

Dimensions

26,2 x 32,5 x 5,0 cm

Poids

4194 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Cdiscount.com, Cultura.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

Détails & caractéristiques

Format : Relié, 612 pages
Date de publication : 22 octobre 2003
Illustrations : Couleur
Éditeur : Citadelles & Mazenod
Langue : Français
ISBN-10 : 2850880825
ISBN-13 : 9782850880827
Prix éditeur : 205,00 €
Classement Amazon.fr : 676.031
Dimensions : 26,2 x 32,5 x 5,0 cm
Poids : 4194 grammes

Un siècle de profusion artistique

De la fin du XIVe au début du XVIe siècle, les anciens Pays-Bas connaissent une période florissante exceptionnelle, qui se traduit par de multiples évolutions majeures dans le domaine artistique. Les progrès techniques facilitent l’emploi de la peinture à l’huile et améliorent la maîtrise de la perspective et de la lumière, caractéristiques de l’art flamand et hollandais de la période.

La richesse de ce siècle des Primitifs touche tous les domaines : peinture, sculpture, arts décoratifs, orfèvrerie, enluminure… Puisant encore dans l’inspiration religieuse du Moyen Age, ils s’en détachent de plus en plus et l’enrichissent de la mentalité du temps, faisant entrer le divin dans l’intimité des maisons bourgeoises.

Cet ouvrage offre un vaste et stimulant panorama de cet art des Primitifs, à la rencontre d’une époque de foisonnement qui annonce l’ère moderne et ses bouleversements.

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 147,19 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 19,20 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 28% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - 7 personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (minimum 33 €, moyenne 53,92 €, maximum 80 €).
  • - Dernière alerte prix créée : il y a 3 mois.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

eBooks

Site Marchand Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

De 380 à 1520, les transformations de la société et les évolutions artistiques font des Flandres un lieu essentiel au sein de l?Europe. Cette région hors du commun est un ensemble de territoires divers et mouvants ?Flandre, Hollande, Zélande, Brabant? qu?unissent des liens complexes et qui se nourrissent des échanges tissés avec les pays voisins. Ce volume, dirigé par Christian Heck, de l?université de Lille, brosse un panorama de tous ces courants, éclairant à la fois les racines et les filiations futures que l?on retrouve dans le volume dirigé par Thomas DaCosta Kaufmann.
L?une des caractéristiques de cette société du XVe siècle est le lien indissociable du spirituel et du temporel, qui s?exprime notamment autour du symbole de sainte Barbe, patronne des bâtisseurs, représentée avec réalisme et précision par Van Eyck au pied d?une tour inachevée, son attribut iconographique : humilité et éternité de la sainte d?une part, orgueil et vanité de la construction d?autre part. La société des provinces du Nord est fortement urbaine ; le pouvoir communal est prépondérant, l?émulation entre les villes est incessante. Dans ce contexte d?expansion économique, la peinture connaît une période d?engouement sans précédent : tous les artistes se passionnent pour la représentation sur une surface plane d?un univers tridimensionnel ; les scènes religieuses sont transposées dans des intérieurs bourgeois contemporains, et le commanditaire ne se contente plus de contempler la scène représentée, mais il y participe : espaces réels et fictifs se mélangent. C?est l?époque où l?âme humaine est découverte, et les artistes l?expriment avec leurs pinceaux : Hugo van der Goes, Rogier van der Weyden, Jérôme Bosch, Robert Campin, Jan van Eyck, Memling deviennent, pour les artistes allemands, français, italiens ou espagnols, les héros de cette « Renaissance du Nord ».
L?équipe d?auteurs, belges, français et américain, fait pénétrer le lecteur au coeur de l?architecture, de la peinture et de la sculpture, mais elle s?aventure également dans la présentation des arts décoratifs, particulièrement brillants dans ces pays mystiques et marchands : fresques, vitrail, mais aussi textiles ou orfèvrerie. Enfin, l?étude de 47 sites artistiques conclut le livre.



Des années 1380 à 1520 - de l'établissement des ducs Valois de Bourgogne à l'avènement de Charles Quint -, évolution des mentalités et révolutions esthétiques confèrent aux anciens Pays-Bas une créativité et un rayonnement exceptionnels. Dans ces régions les plus prospères du XV e siècle européen, l'aristocratie qui entoure les ducs de Bourgogne renouvelle de façon fastueuse les traditions héroïques de la chevalerie. Le développement de villes actives et riches favorise l'essor d'une bourgeoisie qui trouve dans l'industrie locale une des bases d'échanges commerciaux organisés à l'échelle de tout le continent. En cette période charnière de la fin du Moyen Age et du début de la Renaissance, la création artistique des anciens Pays-Bas est intense. Le perfectionnement de la peinture à l'huile ouvre de nouvelles voies : la lumière qui pénètre les œuvres de Van Eyck les transfigure. Le goût du réalisme se mêle à la volonté de fondre le divin au quotidien, en le rendant palpable jusque dans les plus humbles objets, en plaçant des scènes sacrées dans des intérieurs bourgeois. C'est là l'effet d'un mouvement spirituel qui nourrit aussi la floraison des livres d'heures et de l'enluminure. Bien d'autres peintres Primitifs font figure de phares Campin, Van der Goes, Memling, Bosch... Les sculpteurs s'y associent dans l'art du retable et ornent les bâtiments qui enrichissent sans cesse le dense réseau urbain. Les tours d'églises ou d'hôtels de villes se dressent à Bruxelles, Anvers, Bruges, Bois-le-Duc, Leyde, Amsterdam... à côté des halles, des demeures patriciennes et des palais. Tous les domaines de l'art livrent alors des œuvres hors du commun. Jubés, vitraux, fresques, tentures, pièces d'orfèvrerie et de laiton, créations d'arts décoratifs envahissent les églises, et ornent les demeures aristocratiques et bourgeoises. Sous la direction de Christian Heck, professeur à l'université de Lille III, cet ouvrage embrasse tous ces genres, traités par des spécialistes américains, belges et français et illustrés par des documents venus du monde entier. Avec le volume qui couvre la période 1520-1914, dirigé par Thomas DaCosta Kaufmann, il forme une somme magistrale et inédite sur plus de cinq siècles capitaux dans l'histoire de l'art.

À propos de l'auteurL'auteur

Directeur d'ouvrage, Christian Heck est professeur d'histoire de l'art à l'université de Lille III, directeur du Centre de Recherches en histoire de l'art pour l'Europe du Nord - ARTES. Anna Bergmans est professeur d'histoire de l'art à l'université de Gand, inspecteur des monuments historiques au ministère de la Communauté flamande. Thomas Cooman est chargé de recherches à la Katholieke Universiteit de Leuven (Louvain). Robert Didier est chef de section honoraire à l'Institut royal du patrimoine artistique de Bruxelles. James H. Marrow est professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Princeton (Etats-Unis), conservateur honoraire pour les manuscrits du Fitzwilliam Museum de Cambridge (Grande-Bretagne). Ludovic Nys est maître de conférences en histoire de l'art à l'université de Valenciennes Cyriel Stroo est chercheur à l'Institut royal du patrimoine artistique de Bruxelles. Yvette Vanden Bemden est directrice du département d'histoire de l'art et d'archéologie de l'université de Namur. Stéphane Vandenberghe est conservateur du musée Gruuthuse à Bruges. Dominique Vanwijnsberghe est chercheur à l'Institut royal du patrimoine artistique de Bruxelles. Laura Weigert est maître de conférences en histoire de l'art à Reed College, Portland (Etats-Unis).

Autres éditions (1)

Date d'édition Editeur Format
Citadelles & Mazenod 15/10/2002
9782850884320
15/10/2002Citadelles & MazenodRelié, 620 pages
26,0 x 32,5 x 5,0 cm
Comparer
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782850880827&jscmd=viewapi&callback=gbookscb