“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Turner de John Gage

Turner

Par John Gage, Hélène Tronc (Traduction), Odile Menegaux (Traduction)

Turner

Relié, 400 pages

Paru le 3/03/2010 chez Citadelles & Mazenod

Classé n° 402.507 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
189,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2850883131

ISBN-13

9782850883132

Dimensions

34,80 x 28,96 x 4,57 cm

Poids

3856 grammes

Offres

Site Marchand Etat Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix...

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Cdiscount.com, Cultura.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, PriceMinister.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus).
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

Détails & caractéristiques

Format : Relié, 400 pages
Date de publication : 3/03/2010
Langue : Français
ISBN-10 : 2850883131
ISBN-13 : 9782850883132
Prix éditeur : 189,00 €
Classement Amazon.fr : 402.507
Dimensions : 34,80 x 28,96 x 4,57 cm
Poids : 3856 grammes

De l’académie à l’avant-garde

Spécialiste de Turner, John Gage dévoile dans cet ouvrage de collection l’évolution de l’un des plus grands peintres anglais du XIXe siècle, depuis ses aquarelles jusqu’à ses compositions innovantes, tant par la technique que le choix des sujets.

Turner s’intéresse en effet à la nature dans ses événements les plus violents : incendies, tempêtes, couchers de soleil… Parcourant l’Europe en quête de paysages, de l’Angleterre à l’Italie, il peaufine sa méthode jusqu’à peindre les impressions fugaces et indécises que Ruskin reconnaîtra comme avant-gardistes.

Inspiré par la littérature et la mythologie, mais aussi par la science, Turner questionne souvent son œuvre et réfléchit sur la théorie de la peinture, s’émancipant peu à peu des traditions académiques. Cette monographie retrace les étapes de cette évolution et rend hommage au plus jeune peintre jamais admis à la Royal Academy.

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 153,08 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 17,29 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 19% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Plusieurs personnes ont créé des alertes prix et souhaitent acheter ce livre (142,00 € maximum)
  • - Ce livre est épuisé chez l'éditeur, il est maintenant rare et très prisé des collectionneurs.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente !

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

eBooks

Site Marchand Format DRM Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé...

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé...

Recherche en cours...

Il n'y a actuellement aucune critique pour ce livre.
Joseph Mallord William Turner (1775-1851) est, avec John Constable, son contemporain, le plus grand peintre anglais du XIXe siècle. Fils d'un barbier-perruquier londonien, il s'illustre d'abord par ses aquarelles de paysages qui lui valent bientôt une solide réputation et la protection de riches mécènes. A 26 ans, il est le plus jeune artiste jamais élu à la Royal Academy. Commence alors une longue et prolifique carrière. Admirateur des grands paysagistes anglais et hollandais mais aussi des peintres français du XVIIe siècle, Poussin et le Lorrain, il travaille à des compositions à l'huile plus ambitieuses où une nature poétisée aux lumières vaporeuses sert de cadre à des épisodes mythologiques ou historiques. Son goût du sublime le conduit bientôt à privilégier dans la nature ses aspects dramatiques ou les plus grandioses : coucher de soleil, reliefs abrupts, avalanche, tempête, incendie lui permettent de déployer toutes les ressources de son art. Carnet de croquis en main, il n'aura de cesse de parcourir la Grande-Bretagne, mais aussi l'Europe, des Alpes aux rives du Rhin, de Calais à Rome, de Nantes à Venise en quête d'émotions visuelles propres à nourrir ses recherches picturales. Sous son pinceau, les miroitements à la surface de l'eau, le ciel et ses infinies variations deviennent le motif d'innombrables études. II échappe peu à peu aux traditions académiques, ses réflexions sur la composition et la couleur le conduisant à l'invention de formes radicalement nouvelles. Sa peinture capte désormais des impressions, des atmosphères fugitives, jouant d'une palette claire et lumineuse, où les formes perdent leurs contours, où les figures se font évanescentes. Cet embrasement progressif donne à ses sujets une dimension onirique et fantastique dont ses contemporains ne saisiront pas la portée visionnaire, à l'exception notable de John Ruskin qui, dès 1840, le hisse au panthéon des artistes anglais. A sa suite, Moreau, Monet, Pisarro, Renoir ou Ensor... prendront la mesure de la modernité du peintre. Dans ce livre, John Gage retrace brillamment le parcours intellectuel et les centres d'intérêt qui ont nourri l'oeuvre de Turner : son insatiable curiosité pour l'histoire et les sciences, sa passion de la littérature et de la mythologie. sa quête infinie de la couleur à travers les voyages et la recherche théorique. Par une approche thématique, il explore son génie à sublimer l'héritage des maîtres du passé pour ouvrir à la peinture des horizons singuliers.
Membre de la British Academy, John Gage a enseigné l'histoire de l'art à l'University of East Anglia, à Cambridge et à Yale Il a également été Paul Mellon Senior Visiting Fellow au Center for Advanced Studios in Visual Art à Washington. Il est actuellement Visiting Research Fellow à l'University of New South Wales à Sydney. Spécialiste mondialement reconnu de l'histoire de la couleur et des peintres Tuner et Constable, il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont Colour in Turner (1969), Goethe on Art (1980), British Vision : Observation and imagination in British Art, 1750-1950 (2008) et, Couleur & Culture. Usages et significations de la couleur de l'Antiquité à l'abstraction (éd. française 2008) qui a remporté le prix Mitchell pour l'histoire de l'art en 1994 et a été traduit en cinq langues. Il a également édité la correspondance de Tuner, Collected Correspondance of J.M.W Turner : With an Early Diary and a Memoir by George Jones (1980).

Autres éditions

Couverture Date d'édition Editeur Format
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782850883132&jscmd=viewapi&callback=gbookscb