“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Alep, la maison Ghazalé - Histoire et devenirs de Jean-Claude David

Alep, la maison Ghazalé

Histoire et devenirs

Par Jean-Claude David (Avec la contribution de), François Cristofoli (Avec la contribution de), Stefan Weber (Préface)

Alep, la maison Ghazalé

Broché, 160 pages

Paru le 7 mars 2019 chez Parenthèses Editions

Classé n° 295.697 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
34,00 €
Langue
Français
ISBN-10

2863643231

ISBN-13

9782863643235

Dimensions

24,2 x 27,9 x 1,5 cm

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 160 pages
Date de publication : 7 mars 2019
Collection : Architectures
Éditeur : Parenthèses Editions
Langue : Français
ISBN-10 : 2863643231
ISBN-13 : 9782863643235
Prix éditeur : 34,00 €
Classement Amazon.fr : 295.697
Dimensions : 24,2 x 27,9 x 1,5 cm

Infos Prix

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Située au coeur d'Alep, dans un ancien quartier très cosmopolite, la maison à cour Ghazalé — du nom de ses derniers propriétaires — est réaménagée au XVIIe siècle par une famille chrétienne de notables, et utilisée ensuite comme école allemande puis arménienne. Dès les années 1910, elle est inhabitée. Au début des années 1960, l'Etat commence à acheter la bâtisse qui, dans les années 2000, est prise en charge par la Direction générale des Antiquités et des Musées de Syrie en vue de sa transformation en musée de l'Histoire de la ville d'Alep.
Des recherches puis des travaux de restauration de la structure et de la maçonnerie sont lancés, mais interrompus en 2012 peu après le début de la guerre. La maison résiste tant bien que mal mais, en juillet 2016, seuls sont préservés les deux tiers du gros oeuvre et une partie du décor sculpté des façades sur la cour. Les témoignages écrits, dessinés et photographiés rassemblés dans ce livre constituent une documentation indispensable.
A travers l'histoire de cet ancien lieu de vie domestique, vestige et témoin d'époques révolues, l'ouvrage aborde celle d'Alep, ville plurimillénaire, carrefour économique et culturel du Moyen-Orient, et donne une idée de la qualité de vie qui l'animait. Au-delà de l'analyse de l'architecture et du décor intérieur exceptionnel, ce sont des pratiques de l'espace (féminin, masculin, privé, public...) qui sont révélées : un patrimoine matériel et immatériel vivant qui, malgré les destructions successives, ne tombera pas complètement dans l'oubli.

À propos de l'auteurL'auteur

Jean-Claude David est géographe, chercheur au CNRS, spécialiste de la Syrie. Il a travaillé de 1968 à 1973 à la municipalité d'Alep, participant à l'élaboration du nouveau Plan directeur puis à l'aménagement et à la protection de la ville ancienne. Il conduit des recherches sur les villes du Proche-Orient combinant les approches du géographe avec celles de l'historien, de l'anthropologue et du spécialiste de l'histoire de l'architecture et des espaces urbains.
Il a publié de très nombreux articles et ouvrages scientifiques. Il participe aux travaux sur la conservation du patrimoine et les processus de sa destruction par la guerre en Syrie. François Cristofoli est architecte-urbaniste. Il travaille en France et à l'étranger pour des institutions internationales, des collectivités locales et régionales ou des agences privées d'architecture et d'urbanisme.
De 2002 à 2006, il a vécu à Damas et depuis, il oeuvre pour l'inscription de sites sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, principalement au Moyen-Orient. Il a notamment participé à l'inscription des derniers sites syriens, le Crac des Chevaliers et la Forteresse de Saladdin en 2006 et, en 2011, les villages antiques du nord de la Syrie.
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782863643235&jscmd=viewapi&callback=gbookscb