“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Le Documentaire - L'Autre face du cinéma de Jean Breschand

Le Documentaire

L'Autre face du cinéma

Par Jean Breschand

Le Documentaire

Broché, 96 pages

Paru le 22 décembre 2002 chez Les Cahiers du Cinéma

Classé n° 274.526 des ventes sur Amazon.fr
Collection
Prix éditeur
9,95 €
Langue
Français
ISBN-10

2866423488

ISBN-13

9782866423483

Dimensions

13,5 x 19,0 x 0,8 cm

Poids

140 grammes

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Cultura.com, Decitre.fr, eBay.fr, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr et Label-Emmaus.co, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 96 pages
Date de publication : 22 décembre 2002
Collection : Les Petits Cahiers
Langue : Français
ISBN-10 : 2866423488
ISBN-13 : 9782866423483
Prix éditeur : 9,95 €
Classement Amazon.fr : 274.526
Dimensions : 13,5 x 19,0 x 0,8 cm
Poids : 140 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 13,87 € (soit 139% du prix éditeur)
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 3,47 €
  • - Cette édition semble actuellement épuisée et très recherchée.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Ceux qui ont lu ce livre ont également aimé…

Résumé

Le documentaire est aussi vieux que le cinéma, puisqu'on peut dire que les Frères Lumière, tels monsieur Jourdain, font du documentaire sans le savoir. Le genre recouvre des pratiques fort différentes et toute définition est forcément réductrice par rapport à leur diversité. Questionner le cinéma à partir de son approche documentaire, c'est s'interroger sur le statut du réel face à la caméra, ou encore du rapport du film à la réalité. Fiction et documentaire sont donc deux axes d'un même art qui ressaisit la réalité. Aujourd'hui les limites entre les deux s'estompent, et ont tendance à se croiser. Par contre, la frontière entre le cinéma documentaire et le reportage, le magazine ou encore toute forme de télé-réalité tend à se définir de plus en plus clairement. La capture d'images, le " direct ", le dispositif, tels que la télévision les pratique, s'éloignent de plus en plus de l'art de la mise en scène, seul susceptible de restituer la richesse et la complexité du réel. Jean Breschand appuie son analyse sur des films et des cinéastes, depuis les pionniers, Lumière, on l'a dit, mais aussi Flaherty et Vertov ; Jean Vigo également, inventeur du fameux " point de vue documenté ". Les grandes figures de Jean Rouch et de Joris Ivens, des cinéastes qui éprouvent le besoin, pour mieux exprimer leur créativité, de passer du documentaire à la fiction et retour, comme Abbas Kiarostami, Alain Cavalier, Chantal Akerman. Les questions de la mémoire et de l'histoire sont consubstantielles au genre, de Nuit et Brouillard d'Alain Resnais à Shoah de Claude Lanzmann, en passant par l'œuvre essentielle de Chris Marker. Les cinéastes contemporains tels Johan van der Keuken, Raymond Depardon, Robert Wiseman ou encore Jean-Louis Comolli complètent un panorama forcément non exhaustif. Un accent particulier est mis sur l'influence prégnante de l'évolution des techniques dans l'histoire du documentaire.

LA DEDICACE DE L'AUTEUR : Lorsque les Cahiers du cinéma m'ont proposé de réfléchir à l'écriture d'un petit ouvrage sur le documentaire, je suis resté perplexe pendant quelques temps : comment dessiner à grands traits la géographie d'un continent aux contours si vastes et si indéfinis. J'ai fini par essayer de recomposer un parcours historique, en m'appuyant concrètement sur quelques-uns des grands films qui ont marqué l'histoire du documentaire. En même temps, je me suis efforcé de dégager les questions que posaient ces films au cinéma lui-même. Cet ouvrage est comme une carte, avec quelques repères pour s'y retrouver. Ce qui pour ma part m'a guidé, c'est l'idée - pour le dire avec un brin de provocation - qu'il faut en finir avec le documentaire. Plus exactement, avec une certaine tendance à considérer le documentaire comme un genre à part, une sorte de sous-catégorie du cinéma, et qui plus est, opposé à la fiction. Tout au contraire, le documentaire n'est rien d'autre que le choix d'une manière de filmer le monde, avec pour horizon le ressourcement de nos imaginaires. Il est au coeur du cinéma et de son renouvellement. S'il est son "autre face", c'est au sens où le recto de la page est inséparable de son verso. (Jean Breschand)

À propos de l'auteurL'auteur

Jean Breschand est cinéaste ; il a réalisé Métropolitaines, D'autre part, Je vous suis par la présente. Il est l'un des animateurs des États généraux du documentaire de Lussas. Il est également consultant au Ceci (Centre des écritures cinématographiques) et rédacteur à Vertigo.

Autres éditions (1)

Date d'édition Editeur Format
Le documentaire, l'autre face du cinéma - Canopé - CNDP - 01/01/2002
9782240008657
01/01/2002Canopé - CNDPBroché, 96 pagesComparer
https://books.google.fr/books?bibkeys=ISBN:9782866423483&jscmd=viewapi&callback=gbookscb