“ Les livres aux meilleurs prix ! ”

Prison break, la chasse a l'homme de Pierre Sérisier

Prison break, la chasse a l'homme

Par Pierre Sérisier

Broché, 380 pages

Paru le 5 juin 2008 chez M6 EDITIONS

Classé n° 428.416 des ventes sur Amazon.fr
Prix éditeur
19,77 €
Langue
Français
ISBN-10

2915127522

ISBN-13

9782915127522

Dimensions

15,0 x 22,5 x 2,8 cm

Poids

465 grammes

Meilleur prix

D'occasion

Neuf

Enchères

eBooks

Offres

Site Marchand État Prix Livraison Total
Il n'y a actuellement aucune offre pour ce livre.

Recherche des meilleurs prix…

Les offres sont recherchées sur les sites : AbeBooks.fr, Amazon.fr, Ammareal.fr, Cdiscount.com, Decitre.fr, eBay.fr, Eyrolles.com, Fnac.com, Label-Emmaus.co, Le-livre.fr, Livrenpoche.com, Momox-Shop.fr, Rakuten.com, RecycLivre.com. Pour chaque offre est affiché le prix de vente, les frais de port pour la France métropolitaine ainsi que l'état du livre. Les offres sont récupérées en temps réel (à 5 minutes près) et sont classées par défaut par prix (port inclus). Pour Amazon.fr, les frais de port affichés ici sont une estimation.
* Fnac.com : retrait en magasin = 5% de remise

EnchèresEBAY

Temps restant Enchères Etat Prix Livraison Total

Détails & caractéristiques

Format : Broché, 380 pages
Date de publication : 5 juin 2008
Éditeur : M6 EDITIONS
Langue : Français
ISBN-10 : 2915127522
ISBN-13 : 9782915127522
Prix éditeur : 19,77 €
Classement Amazon.fr : 428.416
Dimensions : 15,0 x 22,5 x 2,8 cm
Poids : 465 grammes

Infos Prix

  • - Prix moyen d'occasion : 5,18 €
  • - Prix le moins cher enregistré depuis 6 mois : 3,15 €
  • - En achetant ce livre d'occasion, vous pouvez réaliser en moyenne 74% d'économie par rapport au prix éditeur.
  • - Astuce : en créant une alerte prix, vous pouvez être informé par e-mail dès qu'une bonne affaire se présente ! En savoir plus…

eBooks

Format Prix

Résumé

Je m'appelle Alexander Mahone. Il y a encore trois semaines, j'étais l'un des meilleurs agents spéciaux du FBI, chargé de pourchasser les criminels les plus dangereux à travers les États-Unis. Je ne ressentais pas la moindre pitié pour eux. Juste cette haine tenace enfouie au plus profond de moi.

Sur ordre de la Maison Blanche, j'ai été dépêché au pénitencier d'État de l'Illinois pour mener la plus grande chasse à l'homme qu'ait connue le pays. Ma mission : retrouver les «Huit de Fox River». J'allais traquer Michael Scofield et ses complices d'évasion jusqu'à ce que mort s'ensuive, puisque cela était nécessaire.

Autant vous prévenir tout de suite : je n'ai pas gagné cette partie. Je suis aujourd'hui un mort-vivant dans la cour boueuse d'un pénitencier du Panama. Mais je ne l'ai pas perdue non plus. Dans la chute vertigineuse qui m'a mené jusqu'à cet enfer, j'ai entraîné plusieurs de mes proies. Certaines sont mortes. Les autres croupissent à mes côtés.

Et c'est au fond de cet abîme, entouré par les cris de détenus qui hurlent comme des bêtes sauvages, que je l'admets enfin. Je n'étais pas seulement un chasseur dans cette affaire. J'étais le bras armé d'une effroyable machination.
REVIVEZ LA TRAQUE IMPITOYABLE DANS LA TÊTE D'ALEXANDER MAHONE

Extrait du livre :
Je m'appelle Alexander Mahone. Il y a trois semaines, je travaillais comme agent spécial du FBI. Costumes sombres, cravates discrètes et chemises claires, impeccables, repassées par un teinturier. L'uniforme, version tailleur à 5 000 dollars le coup de ciseau.
Je possédais également un automatique 9 mm et le droit de m'en servir chaque fois que je le jugeais nécessaire. Mon badge lançait des reflets dorés et imposait le respect. Et c'est ce que je faisais : utiliser mon flingue, enfoncer des portes fermées à double tour, et faire régner la terreur autour de moi. J'étais doué pour ça, vous pouvez me croire sur parole. C'était pour ça qu'on me payait. C'était ma vie. Un soldat idéal, officiel, respectable, sans états d'âme, qui se trouvait du bon côté de la barrière. Je participais à maintenir l'équilibre d'un monde qui menace de s'écrouler à chaque instant.
Sur ordre de la Maison Blanche, le quartier général de Quantico m'avait dépêché au pénitencier d'État de l'Illinois pour mener la plus grande chasse à l'homme qu'ait connue ce pays. Ma mission était tellement simple qu'elle se résumait en quelques mots : retrouver les «Huit des Fox River». Pourquoi m'avoir choisi, moi, pour faire ce boulot ? Pour une raison simple : j'étais le meilleur chasseur du Bureau, et j'allais traquer ces hommes jusqu'à ce que mort s'ensuive, puisque cela était nécessaire.

Trois petites semaines, seulement, ont passé, mais si vous me demandez mon avis, je vous dirais qu'une éternité s'est écoulée. J'ai fait le grand écart. J'ai perdu mon flingue et mon badge, et j'ai troqué mon uniforme pour des hardes de taulard.

Extrait du prologue

À propos de l'auteurL'auteur